This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 15 juillet 2014 12:28

Gaza: Netanyahu va-t-il hisser le drapeau blanc?

IRIB- Le Premier ministre du régime sioniste se voit obligé d’accepter

le cessez-le-feu, car la puissance de feu de la Résistance palestiniens a surpris Tel-Aviv depuis huit jours. 

Selon le correspondant de l’agence iranienne Fars, les voix s’élèvent de plus en plus en Palestine occupée, dans les milieux sionistes, pour demander un cessez-le-feu immédiat et l’arrêt des attaques de la Résistance palestinienne. C’était également le cas en 2012, quand le régime sioniste a été surpris par la puissance de feu de la Résistance lors d’une attaque contre la bande de Gaza. En effet, parmi les sionistes, beaucoup croient que plus les opérations militaires dureront, plus les sionistes pourraient être surpris par les combattants palestiniens, ce qui risque également de changer la situation en faveur des Palestiniens. Les généraux de l’armée du régime sioniste et les responsables des services de renseignements ont dû ces derniers jours baisser la voix face aux critiques accrues qui visent les échecs successifs face aux combattants palestiniens dans la bande de Gaza qui possèdent maintenant des missiles qui peuvent toucher même les villes du nord de la Palestine occupée comme Haïfa.   

Mais les critiques contre les services de renseignement ou les forces armées du régime sioniste ne s’arrêtent pas là, car ils sont même accusés d’échec dans leurs opérations aériennes contre la bande de Gaza. Depuis 8 jours, l’aviation du régime sioniste a bombardé des centaines de lieux dans la bande de Gaza, mais l’armée israélienne n’a pas réussi à arrêter le tir des missiles des combattants palestiniens contre les villes et les colonies israéliennes. Le gouvernement du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, parle de la victoire de l’armée et de l’anéantissement de la Résistance palestinienne à Gaza, alors que l’armée n’a pas réussi à réduire la puissance de feu des missiles des combattants de la Résistance qui sèment la peur parmi les sionistes. Le quotidien israélien Haaretz a écrit mardi dans son éditorial que les pressions populaires et politiques augmentent sur le gouvernement de Netanyahu suite à la poursuite des attaques aux missiles de la Résistance palestinienne.

L’article de Haaretz a conclu qu’au lieu de permettre à la résistance palestinienne de dicter sa méthode de combat au régime sioniste, Tel-Aviv devrait recourir à des solutions politiques pour protéger ses intérêts. Par ailleurs, le journal israélien Yediot Aharonot parle des efforts en cours pour établir le cessez-le-feu. L’article de ce journal évoque les efforts du Caire dans ce domaine en estimant que dans les heures qui viennent les Egyptiens pourraient proposer un plan acceptable par les deux parties pour un cessez-le-feu. L’article ajoute que le Caire prend en compte les intérêts du Hamas dans les négociations, tandis que les Qataris qui sont ennemis du gouvernement actuel du Caire, prennent une position tout à fait différente. Yediot Aharonot a ajouté que les Egyptiens ont du mal pour rapprocher les points de vue des parties opposées. Autrefois, les Egyptiens n’avaient à s’entretenir avec Moussa Abou Marzouk pour faire accepter ses points de vue au Mouvement de la résistance islamique de la Palestine (Hamas), tandis qu’aujourd’hui le Caire doit s’entretenir avec trois parties : le bureau politique du Hamas à Doha dirigé par Khaled Mashaal, branche militaire du Hamas, et les responsables du Hamas à Gaza. Certes, ce mécanisme prendra beaucoup de temps.

Le journaliste de guerre du quotidien Yediot Aharonot, Alex Fishman, a réussi à contourner la censure militaire pour parler de la défaite des services de sécurité et de l’aviation du régime sioniste qui s sont montrés incapable d’arrêter le tir des missiles par les combattants de la résistance palestinienne. En outre, le célèbre homme politique israélien, Yossi Beilin, a parlé ouvertement de la défaite du régime sioniste de ne pas pouvoir arrêter les combattants du Hamas et du Djihad islamique de la Palestine de tirer leurs missiles contre les villes et les colonies du régime israélien. Yossi Beilin a déclaré : « Nous avons bombardé de nombreuses cibles dans la bande de Gaza, mais nous n’avons pas pu toucher les dépôts d’armes et de missiles des groupes palestiniens. Les groupes qui sont actifs à Gaza sont devenus la source de terreur et d’inquiétude pour les Israéliens. Nous devons donc demander au Conseil de sécurité de l’ONU d’annoncer un cessez-le-feu sans demander l’ais des responsables du Hamas. Nous devons annoncer que nous suspendrons les attaques contre Gaza pendant 48 heures, en soulignant que si le tir des missiles se poursuivent, Israël prendre des mesures nécessaire pour se défendre.

Et enfin, le quotidien israélien Maariv a écrit qu’il est difficile pour les Israéliens de regarder leur avenir à travers des colonnes de fumées et sous les missiles de Gaza qui prennent pour cibles les villes et les colonies du régime sioniste. Ce journal a prétendu que ce que l’opinion israélien demande au gouvernement de Tel-Aviv est d’avoir un projet transparent pour avancer peu à peu le plan de la création de deux Etats, pour que les Israéliens se séparent définitivement des Palestiniens. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir