This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 27 avril 2012 13:38

A qui profitent les divisions chiites/sunnites?

IRIB- Alors que les émirats arabes du golfe Persique s'apprêtent à organiser des manoeuvres maritimes pour faire face, dixit, au "péril iraninen",
l'ennemi israélien continue à mener le plus tranquillement du monde son oeuvre de sape : celle-ci vise à faire tout pour brise l'unité des musulmans, pour donner d'eux l'image d'une Oumma en mal de solidarité, se livrant aux guerres fratricides, aux concurrences déloyales, aux batailles d'influences. mais l'ennemi c'est qui? l'Iran ou Israel...un article JssNews nous éclaire de la manière la plus évidente possible. les états arabes du golfe Persique ont-ils la moindre idée du message qu'ils envoient au monde et à la rue musulmane en organisation des exercices militaires contre l'Iran, en envoyant des terroristes en Syrie? JssNews porte voix d'un Israel, ennemi juré des musulmans s'attaque au Hamas. il met en doute son attachement à la résistance et à la cause palestinienne, et pour preuve, il fait sans appel aux dissensions chiites/sunnites....mais ces dissensions quand bien même elles existent, sont elles plus criantes que celles qui divisent depuis 60 ans l'Islam et le sionisme? l'IRIB invite ses lecteurs à lire ce texte et à répondre à cette question:

 

"Secrètement, le Hamas se choisi un nouveau leader à Gaza

Le Hamas a choisi secrètement son nouveau leader pour la bande de Gaza, en organisant des élections à l’échelle locale déterminant qui, des « radicaux » ou des « modérés » (peut-on être un terroriste modéré?) devrait mener le mouvement au prochaines élections. Autre question posée : l’alliance avec l’Iran doit-être se maintenir au péril d’une « invasion culturelle chiite » à Gaza ?

 

Et puisque le nouveau leader a bien trop peur d’être la prochaine cible israélienne d’une représailles a un attentat, son nom est resté secret. On sait par contre que des terroristes relâchés dans l’accord Shalit feront désormais parti du nouveau bureau de direction du Hamas.Le Hamas maintient traditionnellement beaucoup de secret sur sa structure de direction pour éviter l’exposition aux contre-attaques israéliennes.Ces élections secrètes de Gaza sont les premières d’une série de scrutins secrets du mouvement, qui prendront place dans les prochaines semaines à travers les territoires disputés.

Cette position de secrétaire général était la propriété de Khaled Mashaal depuis les années 1990, mais ses tentatives pour briser le lien entre l’Iran et le Hamas au profit des Frères Musulmans égyptiens en a mis en colère plus d’un.

Les Frères Musulmans sont un mouvement musulman sunnite, a pris le pouvoir dans plusieurs endroits de la région à la suite des soulèvements du printemps arabe de l’année écoulée. La Fraternité a exhorté le Hamas à se détourner de l’Iran chiite, qui a soutenu le Hamas à la hauteur de l’isolement international suite à sa prise de contrôle violente de la bande de Gaza en 2007.

Le groupe islamiste Hamas est considéré comme une organisation terroriste par les Etats-Unis, l’UE et Israël.Le Hamas se compose de quatre branches – à Gaza; dans les Territoires Disputés, dans les prisons israéliennes et en exil.

Lors des élections ont lieu tous les quatre ans, chacune des branches choisit les délégués pour un organisme appelé le Conseil de la Shura, qui se compose de plusieurs dizaines de membres. Le Conseil de la Shura sélectionne un bureau de prise de décision politique et un chef suprême.

 

Jeremya Albert – JSSNews"

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir