This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 31 juillet 2007 16:10

Interview 5

Entretien avec M.

Ahmad Hubert, écrivain et journaliste musulman suisse au sujet de la récente décision du Président de l’autorité autonome palestinienne de limoger le gouvernement, dirigé par le Hamas

 

M. Abbas s’est distingué, surtout ces dernières années, comme un homme qui représente les intérêts de l’Occident, des Etats-Unis et d’une façon cachée, ceux du soi-disant l’état d’Israël. La grande majorité de palestiniens est opposée à cette politique, parce qu’une grande injustice a été commisse dans les années 40, lorsqu’on a décidé de créer le régime sioniste. Donc, on essaye, aujourd’hui, d’accomplir les faits et de donner raison à la politique anglo-américaine et à la politique sioniste. Mais, ça va finir par un échec, car la situation globale a changé.

Les autorités américaines, surtout la Secrétaire d’Etat, Condoleeza Rice, ont salué cette action du Président de l’Autorité autonome, n’est-ce pas ?

Oui, Rice a encouragé M. Abbas qui est un digne représentant des Etats-Unis, de la Grande Bretagne et de l’entité sioniste. Mais, ça ne va pas changer les choses. ça va perturber un peu l’opinion publique mondiale qui est sous l’influence sioniste et anglo-américaine. Mais de plus en plus de gens se réveillent, en Occident et ne croient plus à la politique des Américains, des Israéliens et des Britanniques.

Les Etats-Unis et le régime sioniste disent vouloir travailler avec le gouvernement d’urgence, à la suite de la décision de Mahmoud Abbas, qu’en pensez-vous ?

C’est une façon d’acheter le pauvre peuple palestinien qui fait, actuellement, l’objet des menaces et des sanctions des Etats-Unis et de l’Europe. C’est une veille histoire. Lorsqu’il y a une résistance du peuple palestinien contre les Etats-Unis et l’entité sioniste, on utilise l’arme économique contre lui.

Plus dans cette catégorie : « Interview 6 Interview 4 »

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir