This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 11 août 2015 16:59

Irak : le Parlement a voté les réformes

Irak : le Parlement a voté les réformes
IRIB- Mardi, le Parlement irakien a voté

avec la majorité des voix pour le plan des réformes proposées par le Premier ministre Haïdar al-Abadi. Sur les 328 députés, 297 ont voté pour. Le Premier ministre qui a assisté en personne à la réunion du parlement, a demandé aux élus d’approuver en bloc son paquet de réformes, sans le disséquer et en éliminer certaines parties. Haïdar al-Abadi a expliqué qu’il a décidé de présenter ce plan de réformes au Parlement pour répondre aux revendications des citoyens irakiens et respecter des conseils des dignitaires religieux. Il a déclaré que les sept clauses de ce plan de réformes portaient essentiellement sur la suppression des postes d’adjoints du Président de la République et du Premier ministre, considérés comme éléments accentuant la corruption administrative et financière en Irak. « Le but de ces réformes n’est pas de supprimer ces postes et de mettre la main sur leurs prérogatives, mais de répondre aux revendications des citoyens, la réalisation de leurs droits, la justice sociale, le soutien des couches défavorisées et l’éradication de la corruption », a déclaré Haïdar al-Abadi. Avant de remettre ce projet au parlement, les 31 membres du cabinet de Haïdar al-Abadi avaient approuvé unanimement ces réformes. Ces réformes portent également sur la réduction massive et immédiate du nombre des gardes du corps des responsables officielles à tous les niveaux, conformément à l’article 78 de la Constitution irakienne. Le Premier ministre a déclaré que son objectif n’était pas monopoliser le pouvoir et de sortir du cadre légal, défini pour son poste dans la Constitution, mais de renforcer la société civile, et d’empêcher le contrôle des institutions publiques par des figures influentes, les partis ou les formations communautaires. A rappeler que le Premier ministre irakien a déjà donné l’ordre de l’ouverture de nouvelles enquêtes pour examiner les dossiers de corruption des anciens responsables officiels. Il est à noter que le président du Parlement irakien, Salim al-Jabouri a demandé à toutes les fractions parlementaires de voter pour le paquet des réformes proposées par Haïdar al-Abadi. Plusieurs manifestations et rassemblements populaires ont eu lieu dans les villes irakiennes pour soutenir l’initiative du Premier ministre et son plan de réformes.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir