This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 11 août 2015 05:53

Le président Bachar al-Assad, un partenaire fiable pour éradiquer Daech (Sergueï Lavrov)

IRIB- Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a dit que le président syrien, Bachar al-Assaed est un partenaire fiable pour la communauté internationale pour éradiquer l’organisation terroriste de Daech.

 

Dans une interview télévisée, le chef de la diplomatie russe a critiqué la position ambiguë du gouvernement américain en ce qui concerne la lutte contre les terroristes de Daech, et a affirmé que le président Bachar al-Assad est un partenaire incontournable pour ceux qui voudraient se battre réellement et de manière sérieuse contre Daech,, le terrorisme et l'extrémisme. Sergueï Lavrov a insisté sur l’importance de l’abandon des approches sélectives dans la lutte contre Daech, et a ajouté que ce groupe terroriste est un danger réel pour la communauté internationale. En effet, avec les dernières opérations de Daech en Arabie saoudite et au Koweït, il est clair que le terrorisme extrémiste ne connaît plus aucune frontière, et qu’une action commune de la part de tous les pays serait le seul mécanisme concret qui reste pour éradiquer ce groupe terroriste dans la région. Au-delà des politiques douteuses de certains gouvernements arabes et occidentaux dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, les gouvernements syrien et irakien ont montré qu’ils sont le fer de lance de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, en s’appuyant sur le soutien populaire. En Syrie, le gouvernement du président Bachar al-Assad et l’armée mènent la guerre contre les terroristes les plus dangereux du monde depuis plus de quatre ans. Cependant, les pays qui prétendent se battre contre Daech et qui forment une coalition internationale pour le combattre, se mettent devant les activités du gouvernement et de l’armée de la Syrie pour se battre contre les terroristes au lieu de les soutenir. C’est dans ce cadre que les Etats-Unis a décidé d’offrir sa couverture aérienne aux rebelles qu’ils qualifient de « modérés » et qu’ils ont formés eux-mêmes dans les camps d’entraînement en Jordanie et en Turquie. Le gouvernement américain ne cesse de diviser les terroristes en deux groupes de bons et de méchants, afin de justifier ses aides de toutes sortes, à l’aide des pays comme la Turquie et l’Arabie saoudite, pour former et armer les groupes rebelles qui se battent contre le gouvernement du président Assad et non pas contre les terroristes. Ce comportement ambigu des Etats-Unis et de leurs alliés régionaux n’aident en rien la paix et la sécurité régionale voire internationale. L’infiltration des membres de Daech à l’intérieur du territoire saoudien en est un exemple. Comme l’a souligné le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, pour éradiquer le terrorisme, il faut une action collective, en accordant la place centrale au gouvernement syrien qui a prouvé qu’il est un partenaire fiable dans la lutte antiterroriste depuis plus de quatre ans.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir