This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 03 août 2015 04:10

Les Irakiens se mobilisent contre Daech, dénoncent l'intervention turque

Les Irakiens se mobilisent contre Daech, dénoncent l'intervention turque
IRIB- Grâce aux opérations réussies de l’armée et des forces de la défense populaire contre les groupes terroristes, le Premier ministre irakien annonce la baisse des actes terroristes en Irak.
Devant les gouverneurs et les présidents des Conseils provinciaux, le Premier ministre irakien, Haïdar Al-Abadi, a déclaré que les forces de sécurité avaient identifié et démantelé de nombreux réseaux terroristes dans toute une série de provinces et aussi à Bagdad, la capitale. Se félicitant de la baisse des actes terroristes en Irak, Al-Abadi a exclu toute distinction entre les actes terroristes et les actes criminels. Sur le terrain, les forces de l’unité antiterroriste se sont déployées en masse dans les différents quartiers de Bagdad dans le cadre d’un projet préventif. Hossein Razi Mohammed, commandant adjoint des forces de l’Opération spéciale a déclaré que le déploiement des forces antiterroristes à Bagdad visait à neutraliser tout éventuel agissement des éléments terroristes ainsi qu’à interpeller les personnes faisant l’objet de poursuite judiciaire. « Les forces de l’unité antiterroriste s’installent dans divers quartiers de Bagdad étant donnée les informations qu’elles requerront », a-t-il expliqué.
Dans une autre partie de ses propos, Haïdar Al-Abadi a dénoncé les frappes aériennes de la Turquie contre le nord-irakien et a demandé à Ankara de respecter la souveraineté territoriale de l’Irak. Régissant au bombardement du sol irakien par les chasseurs turcs, Haïdar Al-Abadi a déclaré : « Il est étonnant que la Turquie bombarde le territoire irakien sous prétexte de la lutte contre le PKK tandis que la majeure partie des forces du PKK se trouvent sur le sol turc ». Par ailleurs, le ministre irakien des Affaires étrangères a déclaré que l’Irak avait besoin de l'assistance de la communauté mondiale pour pouvoir éradiquer les terroristes.
En visite au Canada, le chef de la diplomatie irakienne, Ibrahim Jaafari, a déclaré, lors d’une rencontre avec son homologue canadien, que l’Irak avait besoin du soutien de la communauté internationale dans sa lutte antiterroriste bien qu’il fasse, lui aussi, des efforts a maxima. Ibrahim Jaafari a ensuite brossé un tableau des évolutions en cours en Irak, disant que le renforcement du soutien international à Bagdad rendrait possible l’éradication des groupes terroristes dont Daech dans les plus brefs délais.
De son côté, un député du Parlement irakien a demandé au Conseil de sécurité de l'ONU d'intervenir pour faire cesser les raids aériens de la Turquie contre le territoire irakien. Hochiar Abdallah, chef du bloc parlementaire Changement, a dénoncé les raids aériens de l’aviation turque contre l’Irak, disant que cela constitue la violation flagrante de l’intégrité territoriale de ce pays. M. Abdallah a ensuite appelé le Conseil de sécurité à agir pour mettre fin aux frappes turques et aussi pour contraindre Ankara à respecter les principes de bon voisinage.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir