This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 31 juillet 2015 04:14

L’Arabie et ses dépenses colossales en armement

L’Arabie et ses dépenses colossales en armement
IRIB- L’Arabie saoudite ne cesse d’acheter des armes et des équipements militaires à l’Occident, achats qui mettent, avant tout, en évidence, l’approche guerrière de Riyad.
Le Pentagone a annoncé avoir obtenu le feu vert du département d’Etat, pour la vente de missiles "Patriot" à l’Arabie saoudite, qui entend acheter 600 missiles "Patriot PAC-3", fabriqués par l’Américain, "Lockheed Martin".
Le département d’Etat américain a approuvé, mercredi, la vente des missiles d’interception "Patriot" à l’Arabie saoudite. L’achat d’armements compte parmi les stratégies défensives les plus importantes de l’Arabie saoudite, notamment, depuis une décennie, une stratégie, qui sert plus les objectifs belliqueux des Al-e Saoud que leurs objectifs défensifs. La politique belliciste de l'Ararbie saoudite se manifeste, depuis une décennie, en Irak, en Syrie et au Yémen. Pour d’aucun, l’approche pugnace de l’Arabie saoudite envers les autres pays arabes s'explique par sa volonté de tester les armes qu’elle a achetées aux pays occidentaux avec ses pétrodollars. Les chiffres des achats d’armements du régime saoudien viennent à l'appui de cette affirmation. En 2014, l’Arabie saoudite s’est placée en tête de la liste des clients d’armements, avec 6.5 milliards de dollars d’achats. Selon la compagnie américaine, "IHS Inc", ce chiffre dépasserait les 9.8 milliards de dollars, fin 2015, ce qui veut dire qu'un dollar sur sept d’armements du monde entier appartient à l’Arabie saoudite. Riyad a dépensé des milliards de ses pétrodollars, pour se doter d'avions, d'hélicoptères, de missiles, de systèmes de défense aérienne et de systèmes de DCA. Pour les détracteurs de Riyad, l'Arabie dépense des sommes pharamineuses, pour acheter des armes, sans prendre en considération ses intérêts nationaux, car, premièrement, tous les voisins de l’Arabie saoudite sont de petits pays qui ne sont pas en mesure de l’attaquer, et, deuxièmement, l’Arabie n’a jamais été attaquée par quelque pays que ce soit, depuis sa fondation, en 1930. Le budget militaire de l’Arabie saoudite, durant les dix dernières années, a atteint les 536 milliards de dollars, tandis que l’Arabie n’en a dépensé que 29 milliards, en 2004, un chiffre, qui a frôlé les 81 milliards de dollars, en 2014. Autrement dit, le budget militaire de l’Arabie saoudite a connu une hausse de 280%, pendant la dernière décennie. L’Arabie saoudite est le quatrième pays du monde, après les Etats-Unis, la Russie et la Chine, à consacrer des sommes très élevées à ses affaires militaires, et même, la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne se placent derrière cette monarchie pétrolifère du golfe Persique.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir