This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 30 juillet 2015 16:17

L’Iran tend la main à ses voisins....

L’Iran tend la main à ses voisins....
IRIB- A la suite de la conclusion des négociations nucléaires
entre l’Iran et les 5+1, et ouvrant à la voie à un nouveau chapitre de coopérations économiques et politiques, aussi bien, sur la scène régionale, qu’internationale, la RII a donné la priorité au renforcement des coopérations économiques avec les pays voisins.Ces jours-ci, différentes délégations européennes, régionales et voisines se rendent, en Iran, pour développer leurs relations économiques et politiques avec ce pays.

Lors de sa visite d’un jour, à Téhéran, mercredi, Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, a mis l’accent, lors de sa rencontre avec Hassan Rohani, le Président iranien, et Mohammad-Javad Zarif, son homologue, sur le souhait de Paris de voir le développement des relations bilatérales, dans différents domaines économiques et politiques.

Dans le droit fil du développement des relations politiques et économiques avec les pays voisins et de la région, Zarif s’est entretenu, la semaine en cours, du renforcement des coopérations bilatérales et régionales, avec les autorités qataries, koweïtiennes et irakiennes, lors de sa tournée régionale.

«La RII envisage de soutenir la présence des grands magasins iraniens, en Irak, dans le but de faire connaître les marques des produits iraniens et d’augmenter les exportations», a déclaré Valiollah Afkhamirad, le Président de l’Organisation pour le développement du commerce de l’Iran.

Dans ce droit fil, Ali-Reza Kamel, le PDG de la compagnie nationale d’exportation de gaz de l’Iran, a affirmé que l’exportation du gaz iranien vers les pays voisins et asiatiques constitue la première priorité de ce secteur.

Une délégation omanaise est arrivée, à Téhéran, pour finaliser les étapes conduisant à l’exportation du gaz vers Oman.

En vertu de l’accord de 2013, l’Iran devra exporter, chaque jour, pendant 15 ans, 28 millions de mètres cubes de gaz vers Oman, via un gazoduc traversant le golfe Persique.

Ali Ben Hamad Ben Ali al-Saliti, ambassadeur du Qatar, à Téhéran, a fait allusion aux antécédents des relations de longue de date irano-qataries.
«Actuellement, le volume des échanges commerciaux entre les 2 pays s’élève à plus de 500 millions de dollars, par an, et le gouvernement qatari souhaite développer ses relations économiques avec l’Iran», a ajouté Ali al-Saliti

Massoud Karbassian, le Président des Douanes de l’Iran, a rencontré, la semaine dernière, à Téhéran, son homologue afghan, Najibollah Vardak, avec qui il s’est entretenu des relations amicales et des objectifs communs.

«Le niveau de relations politiques entre les deux pays est bon, et il faut développer, également, les relations économiques», a ajouté, Karbassian.

Zahra Dachkanliouglu, une parlementaire turque, qui a accompagné une délégation de 50 hommes d’affaires, s’est rendue, à Tabriz, où elle a rencontré Saïd Chabestari, le vice-gouverneur de la province d’Azerbaïdjan Est.
«Dans la donne actuelle, l’Iran joue un rôle influent et crucial, dans l’économie mondiale. Les coopérations entre l’Iran et la Turquie seront bénéfiques, pour les deux pays, la région et le monde de l’Islam», a-t-elle ajouté.

«Les rencontres de ces 2 dernières années des présidents des deux pays témoignent de la volonté des deux parties de développer leurs relations», a, pour sa part, affirmé Saïd Chabestari, le vice-gouverneur de la province d’Azerbaïdjan Est.

«L’Iran attache beaucoup d’importance au développement des relations avec les pays voisins, notamment, la Turquie», a-t-il ajouté.

Dans ce droit fil, le ministre de l’Economie et de l’Industrie de la République d’Azerbaïdjan se rendra, la semaine prochaine, à la tête d’une délégation, à Téhéran, avec, pour objectif, de relancer les relations économiques.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir