This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 28 juillet 2015 06:10

Le militarisme anglo-américain sur fond de visées économiques

Le militarisme anglo-américain sur fond de visées économiques
IRIB- Ne serait-ce pas une complicité évidente avec les assassins des civils innocents?
Les attaques saoudo-émiraties contre le Yémen sont indubitablement des crimes de guerre, conformément au statut de la Cour pénale internationale (CPI). Comment appelle-t-on alors les amis britanniques et américains de l'Arabie et des Emirats qui ont récemment organisé des manoeuvres conjointes avec ces deux pays dans les eaux du golfe Persique? Le deuxième exercice militaire "l'aigle guerrier" s'est tenue avec l'objectif de mener l'opération de sécurité permanente et de faire des coordinations avec les alliés régionaux dans la lutte contre le terrorisme et les pirates maritimes. Comment se fait-il alors que l'Arabie, le Qatar et les Emirats arabes unis, qui ont la plus grande part dans 'escalade de l'instabilité et de l'insécurité au Moyen-Orient, qui a basculé depuis cinq ans dans le chaos, puissent travailler pour le règlement des problèmes de la région! Le Yémen, qui fait l'objet des agressions quotidiennes de l'aviation saoudienne, vit une situation humanitaire urgente selon l'ONU. Et cela sans parler de la Syrie et de Bahreïn où les politiques bellicistes des Al-e-Saoud, avec leur allié qatari, ont paralysé la vie des citoyens. Or, la question qui s'impose est de savoir pourquoi les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, qui se posent, sans cesse, en défenseurs des droits de l'Homme et de la démocratie, procèdent aux manoeuvres conjointes avec une Arabie, qui ne respecte ni la démocratie ni les droits de l'Homme, selon tous les rapports présentés par les instances concernées? N'est-ce pas pour donner la légitimité à la guerre contre le Yémen? La réponse est évidemment "uui" parce que la guerre est l'un des principaux piliers des politiques économiques des gouvernements américain et britannique. Personne n'en doute que le commerce d'arme est la plus grande source des revenues américaines et britanniques. Et qui sont les clients de ces armes? L'Arabie, le Qatar et les Emirats arabes unis se placent dans les premiers rangs ! Or, les guerres répétitives qu'on fait déclencher dans la région du Moyen-Orient sont toutes dans le sens des intérêts de l'Occident notamment les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. N'est-ce pas alors illogique d'empêcher ou même protester contre ces guerres aussi bénéfiques qu'efficaces ?!! Ce sont en fait des guerres par procuration, lancées au Moyen-Orient entre les pays islamiques, qui s'inscrivent dans le cadre du nouveau plan de l'Occident qui se débarrasse, d'une part, des frais colossaux des guerres et s'accumuler, de l'autre, des dollars et des dollars... Or, l'exercice militaire conjoint qui a été organisé récemment dans le bassin du golfe Persique, s'avère aussi bien un feu vert à la poursuite de la guerre contre le Yémen, qu'une présentation, la plus efficace, des nouvelles armes américaines et britanniques.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir