This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 28 juillet 2015 05:45

Bagdad, dernière escale de la tournée régionale de Zarif

Bagdad, dernière escale de la tournée régionale de Zarif
IRIB- A la dernière étape de sa tournée régionale, le ministre iranien des Affaires étrangères s’est rendu lundi à Bagdad
où il s’est entretenu avec les hautes autorités irakiennes des relations bilatérales Téhéran/Bagdad et de la lutte contre les groupes terroristes takfiristes. Le chef de la diplomatie iranienne, dont la tournée régionale l'a conduit au Koweït et au Qatar, a rencontré à Bagdad le président du Parlement, le Premier ministre, le président et son homologue irakien. Au cours de ces entretiens avec les responsables irakiens, Mohammad-Javad Zarif a insisté sur l’intérêt que Téhéran porte au renforcement et à l’approfondissement de ses coopérations avec Bagdad. Il a déclaré aussi que l’Iran redouble ses efforts pour aider l’Irak dans son combat contre les organisations terroristes.
Au cours de ces rencontres, M. Zarif a décrit aussi les résultats de la conclusion des négociations nucléaires entre l’Iran et le groupe 5+1 à Vienne. « L’Iran souhaite développer ses relations avec les pays voisins, notamment avec l’Irak », a déclaré le chef de la diplomatie iranienne à Bagdad.
Les hautes autorités irakiennes ont remercié, pour leur part, le soutien de Téhéran au combat antiterroriste en Irak, évoquant que l’Iran était le premier pays à apporter ses aides à Bagdad pour se battre contre les terroristes.
Avant de se rendre à Bagdad, le ministre iranien des Affaires étrangères s’était rendu aussi au Koweït et au Qatar. Au cours de ses entretiens avec les hauts responsables de ces deux pays du sud du golfe Persique, le chef de la diplomatie iranienne avait indiqué que l’Iran considérait la sécurité de la région comme un élément décisif de sa sécurité nationale, et qu’il est prêt à promouvoir sa coopération avec ses voisins dans le cadre d’une action commune pour renforcer la sécurité et lutter contre l’instabilité et le terrorisme.
Cette position de Téhéran ne se résume pas aux déclarations verbales, car depuis l’assaut des terroristes de Daech contre l’Irak, en été 2014, l’Iran était le premier pays qui a offert ses aides à Bagdad pour se battre contre les terroristes qui ont occupé de vastes territoires dans le nord et l’ouest de ce pays.
Le chef de la diplomatie iranienne a déclaré à ses interlocuteurs au Koweït, au Qatar et en Irak, que Téhéran poursuit sa diplomatie régionale sur la base du principe de bon voisinage, du respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de ses voisins.
Les responsables irakiens confirment, pour leur part, que les aides conseillers militaires iraniens, ont joué un rôle considérable dans les réussites de l’armée et des forces populaires pour libérer une grande partie des territoires occupés par Daech, et pour neutraliser les complots des terroristes pour attaquer Erbil au nord et Bagdad au centre du pays.
L’Iran est pour l’approfondissement des coopérations politiques, sécuritaires et économiques parmi les voisins, notamment entre Téhéran-Bagdad. Dans ce sens, l’Iran estime que les affinités religieuses et culturelles, ainsi que les intérêts communs des pays voisins seront les éléments de base de la coopération régionale.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir