This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 27 juillet 2015 04:11

Agressions turques contre la Syrie : Damas réagit….

Agressions turques contre la Syrie : Damas réagit….
IRIB- Damas a condamné les raids des chasseurs-bombardier turcs contre son territoire, exigeant le respect de la souveraineté nationale de la Syrie.
Le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal Meqdad a mis en garde contre les bombardements turcs dans le territoire syrien, affirmant que la Turquie avait transformé, ces dernières années, la lutte contre le terrorisme en un prétexte pour agresser le territoire syrien. Le vice-ministre syrien des Affaires étrangères s’est également attardé sur la percée de l’armée turque dans le nord syrien, sous prétexte de lutter contre le groupe terroriste Daech, réitérant que son pays n’accepterait aucun agissement turc à l’intérieur du territoire syrien et que le gouvernement d’Ankara devait répondre de la violation de la souveraineté nationale syrienne. Suite aux raids aériens de l’armée turque sur la Syrie, Ankara a prétendu qu’un commandant du Parti des Travailleurs du Kurdistan turc (PKK) Önder Arslan avait été tué lors des frappes aériennes de l’armée turque. Toutefois, le PKK n’a ni confirmé ni démenti cette information jusqu’ici. Des positions du PKK dans le nord-irakien ont été la cible des raids aériens de l’armée turque. Le PKK a aussi annoncé qu’en raison des raids aériens de l’armée turque contre des positions kurdes dans le nord d’Irak et en Syrie, il avait mis un terme à la trêve avec le gouvernement. Par ailleurs, le président de la Commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère de l’Assemblée islamique d’Iran a déclaré que les frappes aériennes de la Turquie contre le territoire syrien et le nord-irakien découlaient des échecs de Daech et d’autres groupes terroristes dans ces deux pays. Le parlementaire iranien Alaedine Boroujerdi a affirmé que la Turquie s’était transformée, actuellement, en bras exécuteur de la politique des Etats-Unis dans la région et cela à telle enseigne que les militaires turcs s’étaient chargés pratiquement de la guerre par procuration de Washington pour massacrer les musulmans. Ces derniers jours, les chasseurs-bombardier turcs ont violé l’espace aérien syrien, sous prétexte de combattre le groupe terroriste-takfiri Daech. Cette même Turquie, qui en farouche protectrice de Daech, avait même permis aux Etats-Unis d’entraîner les terroristes de Daech sur son territoire. Dans la foulée, depuis l’éclatement de la crise au Moyen-Orient, la Syrie s’est déclarée entièrement disposée à coopérer avec l’ONU et tous les pays qui souhaitent coopérer dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. Selon les autorités de Damas, la mission de l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura n’a pas encore échoué.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir