This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
dimanche, 26 juillet 2015 16:09

Mission de Zarif dans la région?

Mission de Zarif dans la région?
IRIB- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad-Javad Zarif, a entamé sa première tournée régionale, après la conclusion des négociations nucléaires, à Vienne, tournée, qui le conduira au Koweït, au Qatar et en Irak.
Le patron de la diplomatie iranienne a donné, ce dimanche, le coup d’envoi à sa visite régionale, dans le but d’élargir les relations bilatérales et la coopération régionale et internationale, en vue de lutter, efficacement, contre le terrorisme et le groupe terroriste-takfiri Daech. Au cours de ses entretiens avec de hautes autorités koweïtiennes, qataries et irakiennes, le ministre iranien des Affaires étrangères leur brossera un tableau clair des résultats des négociations, sur le nucléaire iranien, à Vienne, avant de les consulter, au sujet des relations bilatérales, ainsi que des dernières évolutions régionales. Avant et après la conclusion des négociations nucléaires, l’Iran a, toujours, essayé de promouvoir ses relations avec ses voisins et les pays régionaux. La RII a souligné, à maintes reprises, que la sécurité de ses voisins était indissociable de la sienne, et qu’elle estimait que, pour lutter contre le fléau de l’insécurité, la coopération collective et la confiance s’avéraient une approche raisonnable et constructive. Depuis la conclusion des négociations entre l’Iran et les 5+1, le mardi 14 juillet, à Vienne, certains pays membres du Conseil de coopération du golfe Persique, (CCGP), n’ont plus rien à avancer, pour laisser entendre que l’Iran nucléaire représenterait une menace, pour le monde, et c’est ainsi qu’un nouveau chapitre s’est ouvert, dans la coopération collective avec l’Iran. La RII a, toujours, respecté la politique de bon voisinage, la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale des pays voisins de la région, de même que la politique privilégiant la stabilité était à l’ordre du jour de sa diplomatie régionale active. La priorité principale de la politique étrangère du gouvernement iranien consistait à prêter une attention toute particulière à la coopération et à l’interaction avec les pays du Moyen-Orient. L’Iran n'a jamais porté un regard opportuniste sur ses voisins, et par contre, il considère le succès et le développement de ses voisins, comme les siens. La région stratégique et sensible du Moyen-Orient est confrontée au défi primordial qu’est le terrorisme daechiste, d’autant plus que la coopération multilatérale et la solidarité mettraient le point final au développement du terrorisme, dans la région. Le regard politique sur le terrorisme ne profite pas à la sécurité et à la paix durable, dans la région, et toute tolérance envers le terrorisme et l’extrémisme ne fera qu’intensifier les crimes des assassins daechistes, en Irak, en Syrie, et dans d’autres points du monde. Les assassins, qui commettent toutes sortes de crimes, en Syrie et en Irak, ne laissent aucune marge de sécurité aux pays de la région et aux membres du CCGP. Et connaissant leur nature criminelle, il ne faut pas permettre que les terroristes jouent avec la sécurité de la région. En définissant le cadre de coopérations raisonnables et collectives et en utilisant les capacités des pays de la région, on pourra rétablir la paix et la sécurité, à l’échelle régionale, et même, éradiquer le terrorisme sauvage de Daech. La tournée régionale du ministre iranien des Affaires étrangères nous invite à l’utilisation, a maxima, de la capacité régionale, pour lutter contre le terrorisme. En outre, cette visite régionale de M. Zarif porte un message important, selon lequel l’Iran ne représente aucune menace, pour ses voisins et le Conseil de coopération du golfe Persique, et c’est sur la base de la solidarité et de la coopération constructive que les relations bilatérales pourront se développer et que les problèmes régionaux seront résolus.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir