This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 24 juillet 2015 04:55

Yémen: le fiasco onusien....

 Yémen: le fiasco onusien....
IRIB- En condamnant, dans un communiqué, le mutisme des Nations Unies et de la communauté mondiale vis-à-vis des raides aériens des avions de combat saoudiens et la situation humanitaire catastrophique, au Yémen, le comité suprême de la révolution yéménite a réclamé la fin de ces frappes, appelant l’ONU à assumer sa responsabilité morale et humaine.
Ce communiqué met l’accent sur la nécessité du châtiment des autorités saoudiennes, pour leurs crimes commis, depuis le début de l’agression contre le Yémen, et le massacre des citoyens sans défense de ce pays. En insistant sur la nécessité de la levée du blocus illégal et cruel, imposé au peuple yéménite, le comité suprême de la révolution yéménite a appelé le peuple à participer, vendredi 24 juillet, aux manifestations, à Sanaa, la capitale, pour faire connaître leurs souffrances au monde entier. «Les Nations Unies ont échoué, dans l’instauration du cessez-le-feu, au Yémen», a affirmé Mohammed al-Houthi, le Président de ce comité, lors de sa rencontre avec Johannes van der Klaauw, le coordinateur des affaires humanitaires de l'ONU, au Yémen, en déclarant la situation humanitaire catastrophique, au Yémen. Les révolutionnaires yéménites considèrent le silence et l’inertie du monde, face aux attaques saoudiennes et au blocus imposé au peuple, comme la raison principale des calamités qu'endure le Yémen. «Les pays agresseurs du Yémen et alliés de l’Arabie ont piétiné la charte des Nations Unies et la Convention internationale des droits de l'enfant, (CIDE)», a précisé Mohammed al-Houthi, lors de cette rencontre, en rappelant que les attaques de l’Arabie n’épargnent même pas les écoles et établissements d’enseignement. Et ce, alors qu’en allusion aux actions que devraient mener cette organisation, Johannes van der Klaauw a annoncé, lors de cette rencontre, qu’il avait focalisé ses efforts, sur la levée du blocus contre le peuple yéménite. Le coordinateur onusien a annoncé qu’il se rendrait, bientôt, à Aden, afin d’examiner la situation humanitaire, dans cette ville, devenue, actuellement, le centre de réception des armes saoudiennes. La réouverture de l’aéroport d’Aden constitue un pas important franchi vers l’envoi d’aides militaires, pour les forces partisanes de Mansour Hadi, Président démissionnaire et en fuite yéménite. Ces dernières années, les pétrodollars saoudiens ont été dépensés, essentiellement, pour l’achat à l’Occident d’armes et d'équipements militaires. Les dépôts remplis d’armes occidentales, en Arabie, servent à alimenter les bombardements menés à l'encontre du peuple yéménite.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir