This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 18 juillet 2015 04:04

Vers la levée des sanctions anti-iraniennes?

Vers la levée des sanctions anti-iraniennes?
IRIB- Lors d’une rencontre avec les autorités onusiennes et les membres non-permanents du Conseil de sécurité,
l’ambassadeur permanent d’Iran aux Nations Unies a brossé un tableau des modalités de l’application de la résolution sur la levée des sanctions anti-iraniennes et des principaux aliénas du Plan d’Action global conjoint. Le mercredi 15 juillet et au lendemain de la conclusion des négociations sur le nucléaire iranien, à Vienne, les Etats-Unis ont remis au Conseil de sécurité, un projet de résolution sur l’accord nucléaire entre l’Iran et les 5+1. La présentation de l’avant-texte de cette résolution au Conseil de sécurité a pour but de confirmer le Plan d’Action global conjoint par ce Conseil. En vertu de l’accord de Vienne, cette résolution, au cas de son adoption, signifiera la levée des sanctions imposées par le Conseil de sécurité en relation avec le programme nucléaire iranien. Après que le dossier nucléaire iranien a été envoyé, en 2006, et par un jeu politique du conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), au Conseil de sécurité de l’Onu, ledit Conseil a ratifié, sous forme de six résolutions, des sanctions injustes contre l’Iran, sous prétexte d’une soi-disant visée militaire des activités nucléaires iraniennes qui étaient toujours de nature civile. Ces résolutions, tout en insistant sur l’arrêt complet des activités nucléaires iraniennes, ont imposé des sanctions de grande ampleur, dans divers secteurs dont financier, investissement et navigation maritime. Après l’entente trouvée le 14 juillet entre l’Iran et les six puissances mondiales et en vertu de la déclaration commune lue à la fin des négociations de Vienne par le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad-Javad Zarif et la chef de la diplomatie de l’Union européenne Federica Mogherini, une nouvelle résolution du Conseil de sécurité des Nations Unis sera adoptée. Cette nouvelle résolution confirmera le Plan d’Action global conjoint, annulera toutes les anciennes résolutions liées au programme nucléaire iranien et comprendra certaines mesures de restriction précise pour une période limitée du temps, prévue dans l’accord final. Tout comme le texte du Plan d’Action commun souligne, le groupe 5+1 doit remettre au Conseil de sécurité, le projet de résolution visant à conformer le Plan d’action commun. Et cette résolution comprendra la levée de toutes les anciennes résolutions du Conseil de sécurité dès le jour de l’application de l’accord, certaines restrictions particulières concernant le programme nucléaire iranien et retirera le dossier iranien du conseil de sécurité, 10 ans après le jour de l’application du Plan d’Action commun. La présence forte et résistante de l’Iran à la table des négociations face à six puissances mondiales, témoigne bel et bien, du poids diplomatique et régional de l’Iran, à tel point que les dirigeants des 5+1ont insisté, ces derniers jours, sur l’impératif d’exploiter la compétence exemplaire de l’Iran à régler les crises régionales.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir