This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 11 juillet 2015 04:45

Quelle est la proposition du Président Rohani à l’OCS ?

Quelle est la proposition du Président Rohani à l’OCS ?
IRIB- Le président de la RII a proposé aux pays membres de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) de faire preuve de volonté sérieuse et de plus de coopération dans la lutte contre le terrorisme.
Jeudi soir à la tribune du sommet des BRICS, de l'OCS et l'UEEA, à Oufa en Russie, le président iranien Hassan Rohani a déclaré que la coopération collective et multilatérale constituait un principe important dans la lutte contre le terrorisme, affirmant que les pays membres de ces trois instances régionales pourraient s’entraider en vue de nettoyer la région de la présence des terroristes. Le terrorisme est le défi sérieux de divers pays au XXIe siècle. L’extrémisme et le terrorisme ont radicalisé l’insécurité et l’instabilité à l’échelle régionale. Les actes violents dans divers pays arabes, africains, occidentaux et orientaux découlent de l’indifférence envers le défi terroriste et d’une approche de deux poids deux mesures dans la lutte contre ce fléau funeste. La sécurité et le développement sont indissociablement liés l’un à l’autre et tant que la sécurité ne sera pas assurée aux frontières et dans divers points du globe terrestre, le développement ne verra pas le jour. L’instrumentalisation du terrorisme en Syrie et en Irak n’a eu d’autres résultats que la destruction des infrastructures, le massacre des population et le débordement de l’insécurité vers d’autres régions. L’approche de l’opportunisme politique envers le sérieux défi du XXIe siècle, a pratiquement intensifié la violence et l’extrémisme, et le terrorisme daechiste est le résultat d’une telle politique. De nos jours, le danger du terrorisme daechiste ne se limite plus aux seules frontières de la Syrie et de l’Irak et au cours de ces derniers mois, l’Arabie saoudite, le Koweït, la Tunisie et même la France ont été visés par des attentats terroristes. La maîtrise des agissements violents et extrémistes de Daech nécessite la coopération multilatérale, le respect du droit international, la réforme des instances de souveraineté politique et économique, ainsi que le développement des coopérations internationales. La sécurité nationale, régionale et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme sont la scène de la nouvelle coopération entre les pays. Les pays membres et observateurs de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), disposant d'énormes capacités sur la scène de coopérations nouvelles, pourront jouer un rôle primordial sur le plan sécuritaire. L’Iran, étant l’un des pays stables de la région et membre observateur de l’OCS, ainsi que la Chine et la Russie, comme deux principaux membres de cette organisation régionale et aussi membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies, jouent un rôle primordial dans la formation des coopérations multilatérales en vue de relever le défi du XXIe siècle, soit le terrorisme extrémiste et violent de Daech. Avant la propagation du danger du terrorisme dans le monde, le président de la RII Hassan Rohani a proposé la formation d’une coalition internationale anti-violence et anti-extrémisme, proposition ratifiée comme une résolution à l’Assemblée générale de l’organisation des Nations Unies. De même, dans le cadre de cette résolution qui constitue un mécanisme constructif dans la lutte contre le terrorisme et la violence, l’Iran a une fois de plus proposé aux pays membres de l’OCS d’opter pour une politique unique, afin de nettoyer la région de la présence des criminels daechistes.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir