This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 08 juillet 2015 05:57

Comment rétablir la trêve au Yémen?

Comment rétablir la trêve au Yémen?
IRIB- Il fait maintenant une centaine de jours que Riyad a lancé son offensive contre le Yémen.
Les démarches diplomatiques des Yéménites en vue de rétablir une trêve et faire acheminer des aides humanitaires sont en cours.
Après une tournée en Arabie, à Oman et au Koweït, l'émissaire de l'ONU pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed, s’est rendu à Sanaa pour donner suite à ses démarches afin de rétablir une trêve humanitaire au Yémen et acheminer des aides à destination des civils.
Il a également rencontré les responsables du parti du Congrès du peuple à Sanaa. Le mouvement Ansarallah a affiché son soutien à la trêve à condition que l’autre partie la respecte aussi.
Le chef du haut Comité de la Révolution, Mohammed Ali al-Houthi, a plaidé pour l’arrêt total de l’agression saoudienne contre le Yémen, précisant que la trêve n’aura rien pour les Yéménites si l’offensive se poursuit.
L’Arabie se procède nettement à l’encontre de la trêve et a intensifié ses raids. Au cours des frappes aériennes contre la province d’Omran, plus de 70 personnes ont été tuées. Selon les habitants des régions bombardées, une frappe contre le marché aux fruits, a laissé plusieurs morts et blessés. Cette attaque a coûté la vie à 35 civils. 50 autres ont été blessés, tous civils.
Par ailleurs, les instances de défense de droits de l’Homme continuent toujours à dénoncer les raids aériens de l’Arabie contre les zones d’habitation au Yémen notamment à Sanaa, capitale. Les instances internationales aussi plaident toujours pour la fin des frappes saoudiennes contre les hôpitaux et les établissements scolaires.
Nombreuses organisations de droits de l’homme et les centres islamiques avaient demandé à Riyad et cesser ses raids aériens contre le Yémen au moins pendant le mois de Ramadan.
Des centaines de déplacés se sont réunis devant le siège de l’Onu à Sanaa pour réclamer la fin de l’offensive saoudienne. Ils ont également appelé l’ONU à faire acheminer des aides humanitaires urgentes vers le Yémen.
Evoquant leurs conditions difficiles dues aux bombardements saoudiens, les manifestants ont souligné que les chasseurs saoudiens bombardent même les camps de réfugiés.
Dans le but de faire rentrer au Yémen, le président démissionnaire et en fuite, Abd Rabbo Mansour Hadi, l’Arabie saoudite a formé une coalition avec 9 pays arabes, le 26 mars 2015 pour déclencher des attaques aériennes et un blocus maritime, aérien et terrestre contre le Yémen.
Un haut responsable onusien a indiqué que les groupes yéménites et les forces de la coalition étaient tombés d’accord sur l’application d’une trêve de 5 jours avant la fête de Fitr.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir