This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 07 juillet 2015 14:43

Nucléaire : les récentes évolutions de Vienne

Nucléaire : les récentes évolutions de Vienne
IRIB- Les ministres des Affaires étrangères des pays membres du groupe 5+1 et le chef de la diplomatie iranienne se sont assis à la table du dialogue, à Vienne, pour la première fois, après l’entente trouvée à Lausanne.
La réunion fut, également, marquée par la présence de la Cheffe de la diplomatie de l’Union européenne, Federica Mogherini.
Les ministres iranien, américain, français, allemand, britannique, chinois et russe des Affaires étrangères, respectivement, Mohammad-Javad Zarif, John Kerry, Laurent Fabius, Frank-Walter Steinmeier, Philip Hammond, Wang Yi et Sergueï Lavrov, se sont entretenus, lundi, à deux reprises, dans le cadre d’une réunion générale, afin d’arrondir les points de désaccord. Dans le même temps, les vice-ministres des Affaires étrangères, les chefs adjoints et les experts des deux parties se sont assis à la table du dialogue. Le troisième tour de la réunion générale des ministres des Affaires étrangères a eu lieu, mardi matin. Selon une source proche de la délégation iranienne, les ministres des Affaires étrangères des deux parties se sont penchés, lors de ces réunions, sur la dernière situation des négociations nucléaires et ont mis à plat les points de désaccord les plus importants. A ce propos, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré, à Vienne, que les négociateurs se trouvaient aux derniers mètres d’un marathon, dernières phases, qui sont aussi difficiles qu'importantes. Avant la tenue de la réunion générale des ministres des Affaires étrangères, Mohammad-Javad Zarif, le Chef de la diplomatie iranienne, s’est entretenu, à plusieurs reprises, avec le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, et son homologue russe, Sergueï Lavrov. A l’issue de leur rencontre, Mohammad-Javad Zarif et Sergueï Lavrov ont souhaité, dans un communiqué, que toutes les divergences de vue concernant le programme nucléaire iranien soient réglées, dans les plus brefs délais. Selon le même communiqué, les chefs de la diplomatie iranienne et russe ont échangé leurs points de vue, au sujet des conditions actuelles des négociations nucléaires, et ont fait part de leur volonté d’accéder à une solution acceptable et immédiate, pour régler les questions qui persistent. Par ailleurs, Sergueï Lavrov et son homologue chinois, Wang Yi, ont fait part de leur volonté de parvenir à un accord global, dans les plus brefs délais. Dans ce droit fil, le Chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, a déclaré, devant les journalistes à Vienne, que l’Iran et les Etats-Unis devraient prendre des décisions très difficiles. «Les négociations nucléaires sont marquées de percées considérables, mais quelques divergences de vue persistent encore. Toutes les parties, dont l’Iran et les Etats-Unis, doivent prendre leur décision finale, dans les plus brefs délais», a ajouté Wang Yi. Les responsables de l’Iran et des 5+1 disent avoir enregistré des percées, au cours des négociations, tandis que des divergences de vue, sur les questions-clés, dont le calendrier de la levée des sanctions et la restriction des activités nucléaires iraniennes pèsent de tout leur poids.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir