This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 07 juillet 2015 05:32

L'aventurisme turc en Syrie...

L'aventurisme turc en Syrie...
IRIB- Ankara n’a pas d’oreille pour entendre les avertissements de Damas concernant ses interventions politiques et militaires interminables dans les affaires intérieures de la Syrie, et continue ses actes provocateurs contre ce pays.
Un jour après les déclarations du président Recep Tayyip Erdogan qui a admis officiellement le soutien de son pays aux groupes armés opposés au gouvernement de Damas, des sources turques ont fait état du déploiement des dizaines de chars, de blindés et de lance-missiles de l’armée turque le long des frontières entre la Turquie et la Syrie. Auparavant, le gouvernement d’Ankara avait annoncé que les forces de l’armée seraient déployées, de manière limitée, dans le sud de la Turquie pour assurer la sécurité des frontières et créer une zone tampon à l’intérieur du territoire syrien.
Le déploiement des unités de l’armée turque dans le sud, et les démarches illégales d’Ankara de créer une zone tampon à l’intérieur de la Syrie, interviennent alors que dimanche dernier, le président Erdogan a annoncé officiellement, que son pays avait collaboré avec l’Arabie saoudite, le Qatar et les Etats-Unis pour soutenir les rebelles armés en Syrie, qu’il a qualifié de « modérés », à l’instar des dirigeants américains. Avant cette affirmation d’Erdogan, le ministère turc des Affaires étrangères avait pourtant démenti formellement tout accord d’Ankara avec l’Arabie saoudite pour soutenir les opposants armés au gouvernement de Damas.
A l’intérieur de la Turquie, Kemal Kiliçdaroglu, le leader du grand parti de l’opposition, Parti républicain du peuple, a vivement critiqué ce qu’il a considéré comme « actes irréfléchis » du gouvernement envers les évolutions de la Syrie. « Avec la complicité de l’Arabie saoudite et les Etats-Unis, le gouvernement soutient les terroristes et les autorise à franchir les frontières. Ainsi le gouvernement est responsable de la guerre en Syrie et des souffrances des Syriens », a déclaré Kemal Kiliçdaroglu.
Dans ce contexte, le Premier ministre syrien Wael al-Halqi, a fait état de la poursuite des victoires successives de l’armée syrienne sur les organisations terroristes sur plusieurs fronts. Il a ajouté que l’armée et le peuple syriens ne sont pas intimidés par le soutien que les pays occidentaux et leurs alliés régionaux accordent aux groupes terroristes, et déjoueront tous les complots étrangers contre leur pays.
Sur le terrain, les sources locales font état d’une opération conjointe de l’armée syrienne et des combattants du Hezbollah libanais pour contrôler le village syrien de Zabadani, près de la frontière libanaise. Outre cette opération, les forces de la Résistance ont infligé de très lourds dégâts aux terroristes près de la ville d’Alep et dans le nord de la province de Lattaquié. Le nettoyage du village de Zabadani, situé dans la zone montagneuse à la frontière syro-libanaise, permettra aux forces syriennes et au Hezbollah libanais d’interrompre les aides logistiques que les terroristes installés en Syrie expédient à leurs cellules à l’intérieur du territoire libanais. Les observateurs considèrent cette opération comme une grande victoire pour la Résistance.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir