This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
dimanche, 05 juillet 2015 04:57

L'opinion publique israélienne se méfie des dirigeants du régime sioniste

IRIB- C'est un gouffre qui divise le régime sioniste et les citoyens israéliens ...
Les nouveaux sondages témoignent de la baisse considérable de la côte de popularité et du prestige des autorités israéliennes auprès des citoyens. La plupart des Israéliens qualifient de plus faible et plus ébranlable, le nouveau cabinet de Benyamin Netanyahu en le comparant avec son dernier cabinet, disent les chiffres. Les résultats des enquêtes effectuées par les instituts de recherche du régime sioniste ainsi que les sondages, prouvent que la méfiance s'est approfondie, au sein de la société israélienne, envers le Premier ministre Netanyahu. 63% des sondés jugent instable le cabinet de Netanyahu tandis que selon 51% des personnes interrogées le cabinet de Netanyahu durera moins de deux ans. 16% des sondés estiment qu'il restera au pouvoir pour moins d'un an. Seulement 18% des personnes interrogées croient que le cabinet israélien continuera ses activités jusqu'à la fin de son mandant en novembre 2019. Il est vrai qu'en faisant organiser les élections anticipées en mars 2015, Netanyahu a essayé de renforcer sa position. Inutile ! Car sa faible victoire aux élections, et l'aggravation de la situation économique témoignent de la détérioration accrue de son statut et de son prestige sur la scène politique israélienne. Or, tout comme les autres responsables de cette entité, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu a perdu prestige et popularité au sein de la société sioniste. Sur ce fond, la poursuite des protestations des citoyens israéliens contre les politiques entreprises par les dirigeants israéliens trahit le désespoir des sionistes pour le nouveau cabinet de coalition qui auraient dû régler leurs problèmes, comme l'avait promis Netanyahu ! Et qui plus est, cela peut entraîner la chute du gouvernement Netanyahu. N'oublions pas qu'au cours de ces derniers mois, des manifestations et des grèves se sont intensifiées en Palestine occupée, témoignant du vif mécontentement des Israéliens du bilan des dirigeants du régime sioniste. Divers sont les nouvelles et reportages parlant de l'intensification de la crise en Israël en 2015. L'aggravation de la crise économique, l'immigration inverse, l'insécurité, la corruption des responsables israéliens, la poursuite des conflits politiques, la discrimination et l'injustice témoignent toutes de la mauvaise gestion des affaires par les autorités israéliennes. Ce qui a fait approfondir de plus en plus le fossé entre les citoyens et les dirigeants israéliens, suscitant cette actuelle méfiance des Israéliens envers les responsables du régime sioniste.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir