This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 04 juillet 2015 04:56

Les plus importants exercices antiterroristes de l’Europe en Italie

Les plus importants exercices antiterroristes de l’Europe en Italie
IRIB- L'exercice européen « Italian Blade 2015 » a eu lieu en Italie, avec la participation de sept pays européens.
Le but de ces exercices antiterroristes qui ont eu lieu près de Rome, était de renforcer la capacité opérationnelle des forces armées des pays européens en matière de la lutte antiterroriste.
Dans cette manœuvre dirigée par l’Agence européenne de la sécurité nationale, plus de 30 hélicoptères ont effectué 600 heures de vols. L’Italie a été le pays le plus impliqué dans ces exercices qui avaient commencé le 22 juin, car Rome y a déployé ses forces terrestres, aériennes et maritimes. L’Allemagne, l’Autriche, la Slovénie, la Hongrie, la Belgique et la République tchèque étaient les six autres pays européens qui se sont chargés de différentes missions définies, dans le cadre de ces exercices antiterroristes.
En ce qui concerne l’Italie, ce pays a adopté des mesures de sécurité supplémentaires sur son territoire après les attentats terroristes de la semaine dernière en France, au Koweït et en Tunisie.
La police et les forces militaires italiennes protègent plus de 13.000 endroits sensibles dans le cadre de l’opération baptisée « rues sûres ». Ces forces se trouvent dans un état d’alerte total pour contrer les menaces terroristes contre les villes italiennes. Les sièges des ministères, les institutions publiques, les ambassades de pays étrangers, les sièges des entreprises multinationales ou des entreprises financières américaines, les bases de l’OTAN, les écoles américaines, les compagnies aériennes, les aéroports, les gares, les métros, les centres culturels et les synagogues ont été considérés comme des endroits les plus sensibles qui pourraient devenir la cible des attaques terroristes.
En réalité, il paraît que les récents attentats terroristes qui ont eu lieu au Koweït, en Tunisie et en France ont vivement inquiété les autorités des pays européens en ce qui concerne l’éventualité de l’organisation, par des groupes terroristes, d’attaques similaires dans leur territoire. Il faut rappeler que les attentats terroristes de janvier 2015 en France et au Danemark avaient conduit les pays membres de l’Union européenne à intensifier les mesures dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, en révisant surtout leur approche en matière de la sécurité.
A ce propos, il faut rappeler en janvier 2015, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius avait parlé de la nécessité des réformes en matière de la sécurité et de la lutte antiterroriste, surtout sur Internet, dans les prisons, contre le trafic d’armes et dans le domaine de la sécurité de l’espace européen de Schengen.
En avril 2015, quand les ministres des Affaires étrangères et d’autres hautes autorités des pays de l’Europe et de la Méditerranée s’étaient réunis à Barcelone, la patronne de la politique étrangères de l’Union européenne, Mme Federica Mogherini a demandé aux pays de la Méditerranée, au nord de l’Afrique et en Proche-Orient, de coopérer davantage avec l’Europe en matière de la lutte contre le terrorisme. Federica Mogherini a déclaré que les attentats terroristes qui s’étaient produits en France, en Tunisie, en Libye ou en Egypte montraient que les pays de la Méditerranée devaient coopérer davantage contre la menace commune du terrorisme.
« Tous les pays de la région se trouve dans une situation sécuritaire très fragile, qui s’aggrave d’ailleurs après l’intensification des affrontements armés dans les pays comme la Syrie et la Libye. Par ailleurs, nous sommes témoins de la propagation de l’extrémisme parmi une partie de la jeunesse européenne », a déclaré Mme Mogherini.
A rappeler que plusieurs pays européens, dont la France et la Grande-Bretagne, sont les principaux complices des Etats-Unis et de leurs alliés régionaux au Moyen-Orient, pour créer, former, armer et financer les groupes terroristes extrémistes comme Daech.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir