This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 02 juillet 2015 16:34

Négociation Iran/ 5+1:Quel rôle pour l'AIEA?

Négociation Iran/ 5+1:Quel rôle pour l'AIEA?
IRIB- Alors que les négociations nucléaires entre l’Iran
et les grandes puissances ont été prolongées de sept jours, pour arriver à un accord final, le directeur général de l’Agence internationale de l’Energie atomique a voyagé, à Téhéran, pour s’entretenir avec les hauts responsables iraniens.Yukiya Amano est arrivé, jeudi matin, à Téhéran, et il s’est entretenu, aussitôt, avec le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranienne, Ali Shamkhani. Les discussions portaient sur les modalités de l’application d’un accord nucléaire éventuel entre l’Iran et les 5+1, notamment, sur le plan technique. Les deux hommes se sont parlés, aussi, des engagements bilatéraux de l’Iran et de l’AIEA, dans le cadre de leur projet de coopération.
D’après des analystes, le voyage du directeur général de l’AIEA, à Téhéran, tandis que le dernier tour des négociations nucléaires est en cours, à Vienne, entre les ministres des Affaires étrangères de l’Iran et des grandes puissances, pourrait signifier qu’il y aurait de fortes chances que les deux parties puissent se mettre d’accord sur une solution finale.
Dans son dernier rapport mensuel, publié mercredi, à Vienne, l’Agence internationale de l’Energie atomique a confirmé que l’Iran avaitrespecté, à la lettre, ses engagements, dans le cadre des accords de novembre 2013.
Il est à noter qu’un rôle très important a été défini, pour l’Agence internationale de l’Energie atomique, en ce qui concerne la vérification des activités nucléaires iraniennes, et leur conformité aux engagements de Téhéran vis-à-vis du plan global d'action commune. Ce qui compte, dans ce contexte sensible, c’est l’importance de l’impartialité de l’AIEA, car c’est uniquement cette impartialité, qui permettra à l’agence de prouver que, contrairement aux prétentions des dirigeants américains, les activités nucléaires de l’Iran n’ont aucune finalité militaire.
Tandis que le directeur général de l’AIEA a confirmé le caractère, purement, pacifique des activités nucléaires iraniennes, dans de nombreux rapports, les phrases équivoques et les ambiguïtés qui existent, dans les prises de position de l’AIEA, permettent, parfois, aux Etats-Unis de mettre en doute le caractère pacifique du programme nucléaire iranien.
Du point de vue de Téhéran, un bon accord nucléaire avec les 5+1 doit garantir les droits des Iraniens, dans le domaine nucléaire, notamment, en ce qui concerne le droit à l’enrichissement de l’uranium, ainsi que le développement et les recherches scientifiques.
Le rôle de l’Agence internationale de l’Energie atomique est très importante, car elle pourrait devenir le garant de la bonne application d’un accord nucléaire éventuel entre Téhéran et les grandes puissances.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir