This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 02 juillet 2015 05:29

Nucléaire: qu'en est-il des négociations?

Nucléaire: qu'en est-il des négociations?
IRIB- Le ministre iranien des Affaires étrangères a annoncé que le tour final des négociations nucléaires avec les 5+1 se poursuivent et enregistrent des progrès.
« Nous continuons à négocier et nous saisissons la moindre occasion pour progresser », a déclaré mercredi Mohammad Javad Zarif. Le délai des pourparlers a expiré le mardi 30 juin, et les diplomates ont décidé de les prolonger d’une semaine. Le chef de la diplomatie iranienne a annoncé aussi une visite imminente du directeur général de l’AIEA à Téhéran : « Nous avons invité M. Amano à Téhéran pour qu’il négocie avec les responsables iraniens de la poursuite de la coopération bilatérales entre l’Iran et l’agence », a déclaré M. Zarif. Une source proche de la délégation iranienne a déclaré aux journalistes que le but de la visite de Yukiya Amano à Téhéran est de reprendre les discussions avec la partie iranienne au sujet des activités nucléaires du pays par le passé, et de recevoir les propositions de l’Iran pour dissiper les malentendus. En réalité, l’Iran a rejeté les interviews des inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique avec ses savants atomistes, et a proposé d’autres mécanismes pour répondre aux questions de l’AIEA.
Le directeur général de l’AIEA se rend jeudi à Téhéran, et rencontrera le président Hassan Rohani, ainsi que le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranienne, Ali Shamkhani.
Par ailleurs, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Seyed Abbas Araqchi a déclaré aux journalistes : « Il reste encore des problèmes pour lesquels nous et les 5+1 n’avons pas encore trouvé de solutions. Cependant, les négociations se poursuivent dans une ambiance positive. »
Une source proche des négociateurs iraniens à Vienne a fait état de la fin de la rédaction, par les experts, du texte de l’accord éventuel entre l’Iran et les six grandes puissances. « Les points sur lesquels il existe encore des désaccords sont mis entre parenthèses, et les vice-ministres continuent à y travailler, avant de remettre le texte aux ministres des Affaires étrangères de l’Iran et des 5+1. » a déclaré cette source.
Jeudi, les ministres français et chinois des Affaires étrangères, ainsi que la patronne de la politique étrangère de l’Union européenne, Federica Mogherini rejoint les négociateurs à Vienne. Selon des diplomates à Vienne, le problème le plus important qui reste encore sur la table est celui qui porte sur les modalités de la suppression de toutes les sanctions imposées à l’Iran, après la signature d’un accord nucléaire éventuelle entre l’Iran et les 5+1.
La question de la poursuite du développement et de la recherche nucléaire en Iran et l’autorisation des inspections des sites militaires iraniens sont d’autres sujets qui ralentissent le travail des diplomates à Vienne.
Le gouverneur de la Banque centrale iranienne, Valiollah Seif, a annoncé que le problème du transfert en Iran de 13 tonnes d’or avait été réglé, que cette quantité d’or qui avait été conservées en Afrique du Sud, en raison des sanctions anti-iraniennes, a été livrée à la Banque centrale d’Iran.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir