Imprimer cette page
mercredi, 01 juillet 2015 14:56

La prolongation de 7 jours des négociations nucléaires à Vienne

La prolongation de 7 jours des négociations nucléaires à Vienne
IRIB- Les négociations entre l’Iran et les 5+1 devaient prendre fin le 30 juin, mais les délégations sont restées à Vienne pour continuer leur travail pendant une semaine pour arriver à un accord historique sur le nucléaire iranien.
Comme les analystes le prévoyaient depuis quelques jours, les 5+1 et l’Iran ont décidé de prolonger les négociations pour une semaine pour arriver à la conclusion d’un accord nucléaire global.
Abbas Araqchi, haut membre de l’équipe des négociateurs iraniens, a déclaré que les négociations nucléaires avec les 5+1 se prolongeront d’une semaine. « Nous sommes arrivés à la fin du délai du 30 juin. Nous nous sommes donc convenus pour rester une semaine de plus à Vienne pour terminer les négociations », a déclaré, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères au journaliste de l’IRIB. « Etant donné qu’à l’expiration du délai fixé pour la fin des pourparlers, les sanctions anti-iraniennes seraient rétablies automatiquement, les Etats-Unis et l’Union européennes ont dû prolonger officiellement les négociations de sept jours », a précisé Seyed Abbas Araqchi. Il a ajouté que l’Agence internationale de l’énergie atomique poursuivra aussi sa mission dans le cadre de l’accord de novembre 2013. « Il existe encore des différends. Certains points ne sont pas encore écrits dans le texte final. Nous y travaillons nuit et jour, et l’ambiance des négociations est positive » a-t-il dit. Le haut membre de l’équipe des négociateurs iraniens a ajouté : « L’accord final doit être un bon accord, respectueux des principes et des lignes rouges tracées par le Guide suprême de la Révolution islamique. C’est dans ce cas que nous accepterons de signer l’accord final », a déclaré M. Araqchi.
"Si la partie adversaire piétine l’accord, nous réagirons avec une telle virulence que l'on ne pourrait même pas l'imaginer", a réitéré le président Hassan Rohani.
Mardi lors des cérémonies de l'iftar, rupture du jeûne, avec les professionnels de la presse, le président Hassan Rohani a réaffirmé : « Le gouvernement et le peuple iraniens n'ont jamais cherché à menacer autrui ou à proliférer des armes de destruction massive. » « Quant aux négociations nucléaires, l'Iran a toujours agi pour réaliser cet objectif qui consiste à dire au monde entier que cette allégation : ‘‘l'Ordre iranien cherche en secret les ADM’’ n'est qu'une calomnie. », a déclaré le Président Rohani. « Un autre objectif des négociations consiste à montrer cette réalité que la RII est pour la logique et le dialogue avec autrui afin de régler les problèmes à la table des négociations », a indiqué le président Rohani, ajoutant : « Ils accusaient l'Iran à travers leurs campagnes propagandistes, de rejeter l’interaction avec le monde entier, ne cherchant que conflit, ingérence et affrontement. » « L’objectif de l’Iran consiste à poursuivre la voie de la technologie nucléaire à vocation pacifique et à faire relever les sanctions arbitraires. A mon avis, sans maximalisme, les négociations aboutiront à un dénouement gagnant-gagnant », a fait remarquer le président Rohani.
Et enfin, « Aucun délai n’a été fixé pour la conclusion d’un accord final », a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères. Mohammad Javad Zarif a déclaré que le directeur général de l’Agence internationale de l’Energie atomique, Yukiya Amano, avait été invité à Téhéran pour s’entretenir avec les responsables iraniens.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir