This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 30 juin 2015 15:33

L’Iran, terre privilégiée des investissements....

L’Iran, terre privilégiée des investissements....
IRIB- «Etant donné que toutes les conditions et les facilités sont réunies, en Iran, l’investissement étranger pourra y jouir d’un statut idéal et privilégié», a déclaré le ministre iranien de l’Economie et des Finances.

«En Iran, il existe de remarquables opportunités d’investissements et il compte parmi les pays favorisés du monde, sur le plan des investissements», a déclaré le ministre iranien de l’Economie et des Finances, Ali Tayyeb Nia, lundi soir, avant de partir pour la Chine, où il se rendait, pour signer l’accord cadre établissant la nouvelle Banque asiatique d'investissement, dans les infrastructures, (AIIB). «L’Iran est doté d'un territoire étendu, qui recèle de riches ressources naturelles, d’une force de travail éduquée et expérimentée et de ressources énergétiques, à bas prix, et ce, alors qu’il a un accès facile aux pays voisins. Voici les caractéristiques les plus remarquables de l’Iran, qui en font un pays sûr, pour l’investissement étranger. En Iran, les lois concernant l’investissement étranger font partie des lois les plus modernes, qui apportent toutes sortes de soutiens aux investisseurs étrangers. L’Iran est prêt à éliminer le dollar, dans les échanges commerciaux avec ses partenaires. Il s’intéresse à procéder à ses échanges commerciaux, utilisant la monnaie des pays, avec qui il mènera des transactions. A présent, le marché de l’investissement occupe une part très limitée, dans les activités économiques de l’Iran. C’est pourquoi nous avons élaboré de grands plans, à ce propos, qui seront, au fur et à mesure, mis en application», a déclaré Ali Tayyeb Nia. En ce qui concerne les objectifs de la création de la nouvelle Banque asiatique d'investissement, dans les infrastructures, (AIIB), le ministre iranien a déclaré que cette banque vise à exhorter les pays asiatiques à élargir leurs coopérations économiques et à garantir le budget des plans infrastructurels. «L’essor des coopérations économiques entre les pays asiatiques implique le développement des infrastructures économiques. C’est pourquoi la Banque asiatique d'investissement, dans les infrastructures, focalise tous ses efforts sur la fourniture du budget des plans infrastructurels des pays asiatiques. Cette banque dispose, actuellement, d’un capital de 100 milliards de dollars, dont la part de l’Iran est de 1.6%, qui sera, graduellement, payée», a-t-il ajouté. Par ailleurs, le ministre iranien de l’Economie a déclaré, lors d’une cérémonie, en marge de la signature de l’accord cadre établissant l’AIIB, que la fondation de cette banque réduirait la pauvreté et garantirait la paix, dans la région. «Le développement des infrastructures des pays membres garantit l’homogénéité économique des pays asiatiques», a-t-il précisé. M. Tayyeb Nia a, ensuite, souhaité que les prochaines activités de l’AIIB aboutissent à réduire la pénurie de ressource financière. L’accord cadre établissant la nouvelle AIIB a été signé, cette semaine, par 57 pays participants. En marge de cette cérémonie, le ministre iranien de l’Economie et des Finances s’entretiendra avec son homologue chinois de l’essor des coopérations économiques irano-chinoises.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir