This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 29 juin 2015 17:09

Alerte au pillage des ressources pétrolières du Liban, par Israël

IRIB- En abusant de la carence politique, dans un Liban, toujours, sans président, le régime sioniste pille les ressources pétrolières et gazières de ce pays.
Depuis le 25 mai 2014, qui marquait la fin du mandat présidentiel de Michel Sleiman, le Liban vit un vide politique, tandis que les hommes politiques n'ont pas, encore, réussi à s'accorder, sur un même et unique candidat. La prolongation de cette situation a causé beaucoup de problèmes au pays. Le dernier numéro du quotidien libanais, "As-Safir" fait le point, sur le pillage des ressources gazières et pétrolières de ce pays, par Israël. "As-Safir" reproche au gouvernement libanais son indifférence envers ce pillage des ressources énergétiques, perpétré dans les régions côtières de ce pays, et lui demande de recourir aux instances ou organisations internationales, pour empêcher Israël de poursuivre ses démarches. Le Président du parlement libanais, Nabih Berri, avait, auparavant, évoqué l'importance des ressources pétrolières, pour le pays, émettant l'espoir que l'année 2015 soit l'année de la revivification des droits pétroliers du Liban. Toujours, selon M. Nabih Berri, le régime sioniste poursuit, avec détermination, le pillage des ressources énergétiques du Liban, et ce, en exploitant les différends internes de ce pays. Les observateurs politico-économiques estiment que l'aventurisme israélien, en rapport avec le pillage des ressources gazo-pétrolières du Liban, nécessite que le cabinet libanais redouble d'efforts, pour lancer les travaux de forage et d'exploitation du pétrole et du gaz, dans les régions susmentionnées, ce qui assurera, d'ailleurs, la création de nouveaux emplois, pour ce pays, touché par 66 milliards de dollars de dettes. Dans une telle conjoncture, le gouvernement libanais, en invitant les compagnies énergétiques internationales à investir, dans les champs gaziers et pétroliers de ce pays, pourrait empêcher le pillage de ses ressources, par Israël. Les évaluations préliminaires montrent que les champs gaziers et pétroliers de la Méditerranée sont très riches, dans les eaux riveraines du Liban, de Chypre, de la Syrie et de la Palestine occupée, mais le régime sioniste cherche, par différents moyens, à mettre la main sur la majeure partie desdites zones, ce qui a provoqué la vaste réaction de l'opinion publique régionale contre Tel-Aviv.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir