This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 29 juin 2015 16:49

Nouvelle base US, en Irak, le peuple réagit

Nouvelle base  US, en Irak, le peuple réagit
IRIB- Les Etats-Unis ont décidé de créer une nouvelle base
militaire, dans la province d'Al-Anbar, alors que le faible bilan des forces américaines, en Irak, dans la foulée de la chute d'Al-Anbar a provoqué un sentiment de méfiance, chez les responsables irakiens, envers les forces américaines.Les sources irakiennes ont annoncé, le 28 juin, la nouvelle de la création d'une nouvelle base américaine, à Al-Anbar, démarche considérée comme une mesure de plus, dans le cadre des agissements visant à faire échouer les plans sécuritaires des forces sécuritaires irakiennes.
L'Irak est, depuis juin 2014, témoin de la présence des terroristes takfiristes-baathistes. Les crimes de Daech, en Irak, et la diffusion des vidéos, sur ces crimes, notamment, les scènes de décapitation, ont motivé les Etats-Unis pour créer leur alliance anti-Daech internationale, préparant, de nouveau, leur présence, sur le territoire irakien. Neuf mois sont passés, depuis le démarrage de cette coalition, mais le groupe terroriste Daech ne s'est pas affaibli, en Irak. Bien au contraire, leurs agissements se sont intensifiés. La province d'Al-Anbar, dans l'Ouest irakien, devenu, ainsi, le fief des opposants au gouvernement irakien, dont les Baathistes, qui ne manquent pas, d'ailleurs, de coopérer avec Daech, a été témoin, ces derniers mois, de davantage d'agissements terroristes des Baathistes-takfiristes. La coalition anti-Daech internationale s'est avérée très inefficace, à tel point que les opinions publiques mondiales ont commencé à critiquer Washington. Les détracteurs disent que les Etats-Unis n'ont pas la volonté nécessaire, pour combattre les terroristes de Daech, en Irak. De l'autre côté, le ton critique américain contre la contribution des forces populaires, ce qui, dans le cas d'Al-Anbar, a abouti, dans une certaine mesure, à la chute de cette province, a renforcé les doutes, sur les motivations américaines, en ce qui concerne la lutte contre les terroristes, en Irak. Les Daechistes ont réussi, ces derniers mois, à prendre le contrôle d'Al-Anbar et à avancer en direction de la capitale, Bagdad, alors qu'environ, 5.000 à 6.000 militaires américains s'étaient déployés, dans deux bases militaires d'Ain Al-Assad et d'Al-Habaniya, sans faire preuve d'une réaction efficace. Sur ce fond, maintenant que les médias font part de la création d'une nouvelle base américaine, à Al-Anbar, les forces populaires, mais aussi, certains responsables d'Etat irakiens s'y sont opposés. Ils estiment que cette idée relève plutôt d'un complot américain contre l'intégrité territoriale de l'Irak. «Les Etats-Unis ne peuvent pas prendre une telle mesure, à moins qu'ils en reçoivent l'autorisation du gouvernement, ce qui semble être exclu», a affirmé, à ce propos, le conseiller du bureau du Premier ministre irakien, Haïdar al-Lami. «Nous demandons à la Marjaïya religieuse d'exercer son rôle, dans le cadre de la résistance face aux complots américains ; nous demandons au parlement et au gouvernement irakiens d'adopter une position courageuse envers cette affaire», a ajouté le conseiller du bureau du Premier ministre irakien.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir