This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 10 mars 2015 15:16

Irak: Qui a mis Daesh à genoux?

Irak: Qui a mis Daesh à genoux?
IRIB- Les succès rapides des forces communes irakiennes, face à Daesh, dans la province de Salaheddine, ont, très clairement, montré que la propagande de l’Occident sur les compétences de ce groupe terroriste était fausse.

Ces victoires des Irakiens ont, également, démontré que les attaques de la coalition anti-Daesh, sous la houlette des Etats-Unis, étaient inefficaces.

Les forces militaires irakiennes, accompagnées des volontaires, ont accompli, en quelques jours, une mission, que les Etats-Unis et leurs alliés n’avaient pas pu achever en 6 mois de raids aériens. Les milliers de raids aériens des pays occidentaux et arabes, au Nord de l’Irak, n’ont pas pu empêcher les avancées des Daeshistes, mais les forces irakiennes, soutenues par l’Iran, ont réussi, dans le cadre d’une opération terrestre, briser ce groupe terroriste et libérer plusieurs villes stratégiques, tout en en assiégeant quelques autres. L’avancée rapide des forces communes irakiennes vers Mossoul et leurs succès militaires ont poussé les Etats-Unis à dépêcher, à Bagdad, une haute délégation militaire, présidée par Martin Dempsey, le chef d'état-major interarmes des Etats-Unis. Cette visite, dans les conditions actuelles, mérite réflexion et on peut se poser des questions sur ses motivations. L’incompétence des Etats-Unis, face à Daesh, est confrontée à l’autorité de l’Irak et de l’Iran, face à ce groupe. Cette autorité a été renforcée, grâce à une attaque des Peshmergas kurdes contre les positions de Daesh. Au cours d’un entretien avec le général Dempsey, la partie irakienne n’a pas hésité à parler du rôle efficace de l’Iran, dans les récentes victoires, et a rendu hommage aux aides de Téhéran, sur les champs de bataille. L’émissaire américain, en Irak, ému par les succès des forces irakiennes, a indiqué : «Daesh sera vaincu. Daesh sera vaincu, grâce à la coalition formée, pour lutter contre cette menace commune». Le chef d'état-major des armées des États-Unis a, ainsi, contredit les déclarations précédentes des hauts responsables US, qui avaient dit que Daesh ne serait pas vaincu, en quelques mois, mais en quelques années, voire, quelques décennies. La dernière position américaine est-elle une stratégie, pour s’approprier les résultats des efforts des Irakiens et de leurs vrais alliés ? Les phrases courtes et brèves du responsable américain révèlent l’esprit opportuniste des Etats-Unis. La vérité est que les Irakiens, eux-mêmes, soutenus par l’Iran, ont joué le principal rôle, dans la libération de leurs territoires, et ils sauront, sans aucun doute, libérer le reste des régions occupées.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir