This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 13 février 2015 03:47

Où sont les "Charlie Hebdo" pour condamner le crime de Chapel Hill?

IRIB- Autant le  meurtre,  mardi soir, de trois étudiants musulmans,
dans une ville universitaire de Caroline du Nord, (Sud-Est) a choqué la population américano-musulmane, autant le silence des médias occidentaux a revolté la population musulmane et américane, dénonçant l'hypocrisie des médias occidentaux autour de ce drame..

Un drame, qui a coûté la vie à trois jeunes musulmans, d'origine syrienne:  Deah Shaddy Barakat, (23 ans), un étudiant dentiste, sa femme, Yusor Méammad, (21 ans), et sa belle-soeur, Razan Mohammad, (19 ans)..

Ainsi, depuis deux jours, les réseaux sociaux se sont enflammés, pour  dénoncer le silence morbide des médias occidentaux autour de ce crime, qui n'hésitent pas , avec une arrogance raciale et discriminatoire, à couvrir, de manière hollywoodienne, un incident terroriste et à passer sous silence un autre, de la même valeur, mais dont les victimes appartiennent, hélas, à une religion particulière..

Les utilisateurs de Tweeter ont rappelé comment  l'attaque sur le journal "Charlie Hebdo", le mois dernier, a mobilisé tous les médias audiovisuels américains, comment la presse écrite s'est consacrée, durant des jours, à analyser l'attaque, sous tous ses aspects, alors que ces mêmes médias ont, totalement, raté  la fusillade, qui a eu lieu, mercredi, dans l'Etat du Nord de la Caroline .

Zaid Jilani a écrit, à travers son compte, sur Twitter: "La France est, peut-être, loin, mais je suis tout à fait prêt à guider le site d'Obama, à Chapel Hill".

Khaled a regretté: "Assassiner trois Musulmans, dans l'état de Caroline du Nord, est l'un des sujets les plus populaires, sur Twitter, alors que l'espace médiatique américain  n'a même pas fait l'effort de le couvrir, de manière professionnelle".

Bea4Palestine @ s'est adressé à Obama: "Monsieur le Président Barack Obama, vous avez condamné ce qui est arrivé sur "Charlie Hebdo" .. alors, quant prendrez-vous la peine de condamner ce qui se passe chez vous"?


Et Charles Edward Frith  écrit: "Si le tueur était un Musulman qui a tué trois athés, cela aurait fait la Une des pages, dans les journaux, avec pour titre : attaque terroriste" .

Raafat Aeryr a écrit: "Grâce aux réseaux sociaux,  les trois victimes ne sont pas tombées dans les oubliettes".


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir