This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 02 février 2015 13:06

Netanyahu au Congrès, une très mauvaise idée?

 Netanyahu au Congrès, une très mauvaise idée?
IRIB- «Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, risque dei compromettre l'union traditionnelle entre Israël et les Etats-Unis,
en contrepartie de l'union entre son Parti Likoud et les Républicains américains ; et ce sera une honte, si le discours de Netanyahu, devant le Congrès, fait échouer les efforts, dans le sens de s'entendre avec l'Iran !». C'est ce qu'a écrit le journal américain, "USA Today". Plus de détails, dans les lignes qui suivent, sur fond d'un article, paru sur le site du Club des Jeunes Journalistes (yjc.ir) :
''Lorsqu'ils préparaient leur plan, à savoir, contourner la Maison Blanche, avec un discours devant le Congrès US du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, ce dernier et le Président de la Chambre des représentants américaine, John Boehner, savaient, sans doute, qu'ils préparaient un coup d'Etat. Ce discours fournirait à Netanyahu une opportunité exceptionnelle de faire avancer son objectif, qui consiste à dérouter les négociations, au sujet du nucléaire iranien. Dans l'optique de Netanyahu, le programme nucléaire iranien aboutira à un accord, qui rendra Israël vulnérable. Prévu, à deux semaines des élections, en Israël, le discours de Benyamin Netanyahu, devant le Congrès américain, sera bénéfique, pour le Premier ministre israélien, et renforcera son poids politique. Et quant à John Boehner, il a su détourner les attentions sur la personne du Président Obama, un jour, seulement, après son discours annuel. Il a su retenir les attentions sur le fait que le nouveau Congrès républicain sait ce qu'il fait, même s'il s'agit de politique étrangère, une affaire, qui exige, largement, l'unanimité politique. Cette mesure a égayé, aussi, les va-t-en-guerre du Congrès, qui partagent le pessimisme de Netanyahu. Sur ce fond, on devrait, peut-être, appeler cette décision, une erreur "express".
En Israël, une réaction est en cours. Certains, dont l'ancien ambassadeur israélien, aux Etats-Unis, Michael Oren, craignent que par ce geste, Netanyahu et Boehner ne mettent en danger l'appui traditionnel des deux Partis démocrate et républicain américains à Tel-Aviv. Cette affaire est, déjà, une source d'inquiétude, mais ses conséquences, pour Washington, pourront s'avérer, encore, plus inquiétantes. Le discours de Netanyahu, devant le Congrès US, est prévu pour le 3 mars, 3 semaines, exactement, avant l'expiration d'un délai important, pour faire aboutir les négociations nucléaires avec l'Iran. C'est vrai que les inquiétudes de voir se concevoir «une mauvaise entente» avec l'Iran sont justifiables, mais on juge un accord, naturellement, après que son cadre aura été défini. Pour l'instant, tous les Américains auraient mieux à faire que de se précipiter vers une nouvelle guerre, dans la région. Mais cela n'est pas la seule raison, pour penser que le discours prévu pour Benyamin Netanyahu, devant le Congrès des Etats-Unis, a été, en principe, une mauvaise idée. Déjà, le simple fait que le Président de la Chambre des représentants américaine, John Boehner, par l'intermédiaire de l'ambassadeur israélien, aux États-Unis, Ron Dermer, ait invité Benyamin Netanyahu à venir aux Etats-Unis, a politisé les relations Washington-Tel-Aviv d'une nouvelle manière, de sorte à déclencher des critiques, de part et d'autre. Les leaders de la majorité démocrate, au Congrès, qui sont des alliés traditionnels d'Israël, ont averti poliment que Netanyahu avait commis une erreur.
Benyamin Netanyahu risque, ces jours-ci, de faire un marché «dangereux», qui consiste à échanger l'union américano-israélienne avec celle de son Parti Likoud avec le Parti républicain US. Même si cette approche détruit les négociations nucléaires avec l'Iran, ce sera, tout au plus, une victoire coûteuse, et qui engendrera les inquiétudes sur le degré de contrôle, chez la personne du Premier ministre israélien, dans les décisions qui risquent de coûter la vie aux citoyens américains. Les 6 ont fait preuve d'une unité impressionnante, au cours des négociations avec l'Iran ; ce serait une honte si tous ces efforts étaient compromis, à cause d'un jeu politique, ici ou en Israël''.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir