This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 30 janvier 2014 05:38

Liban :les manœuvres du Hezbollah pour contrer les terroristes

IRIB-Le Hezbollah libanais, outre qu’il aide à promouvoir la sécurité au Liban,

est sur la scène aussi  pour faire front  aux menaces différentes qui visent  le Liban. Selon les médias libanais, au cours des manœuvres qui ont eu lieu dans la localité de Zahiyeh sud de Beyrouth, les forces de la Résistance islamique libanaise  ont mené des exercices  pour prévenir les explosions terroristes, maitriser les kamikazes takfiri, porter des secours  aux blessés et  aider les civils. Ces manœuvres se tiennent après les plusieurs opérations terroristes  dans cette région. Omar Al-Atresh, le cheikh takfiri, qui est interpelé par les forces libanaises pour avoir participé à des opérations terroristes a reconnu être impliqué dans les explosions et attentats de Zahiyeh. Les sources du Hezbollah  en rappelant que contrer les Takfiri était un devoir national, qui dépasse le cadre d’un seul groupe, ont qualifié de réussies ces manœuvres. La localité de Zahiyeh a été ces derniers jours le théâtre d’explosions au cours desquelles des centaines de personnes ont été tuées ou blessées. Ce alors que trois groupes takfiri ont annoncé une coalition  pour insécuriser davantage le pays. Selon le journal libanais Al-Akhbar,  les opérations terroristes ne se limitent pas à une seule région et vont s’élargir à d’autres régions, car ces groupes cherchent à généraliser l’insécurité.  D’après ce quotidien,  les groupes takfiri d‘Abdullah Ezzam, le front Annasra et Daesh ont annoncé simultanément la guerre à certains groupes comme le Hezbollah. Le front Annasrah a revendiqué, dans un communiqué, l’attentat terroriste de la semaine dernière qui a secoué  Zahiyeh Sud. Dans une telle conjoncture, un membre de la fraction parlementaire du Hezbollah estime que la priorité du nouveau cabinet doit être la lutte contre le terrorisme takfiri. Hassan Fazollah a ajouté que les développements dans la région n’était pas une guerre interconfessionnelle shiite sunnite mais  que les Chiites se trouvaient depuis de longues années sous la pression des groupes extrémistes et takfiri dans le monde arabo-islamique.  Il a indiqué que ceux qui, mus par un objectif  politique  encouragent les terroristes  à tuer les innocents  avaient l’intention de défier la sécurité libanaise. Ce membre de la  fraction du Hezbollah a rappelé que le nouveau gouvernement libanais  devait donner la priorité à la sécurité des citoyens libanais et en soutenant l’armée, contrer toute agression contre le Liban. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir