This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
dimanche, 04 août 2013 16:13

Investiture :Les rencontres de Hassan Rohani

IRIB- Les hautes autorités de différents pays ont mené, à Téhéran, des  consultations avec le Président de la RII,

Hassan Rohani, sur les relations bilatérales, régionales et internationales, ainsi que sur les évolutions qui prévalent dans la région.La nécessité du développement des relations entre les pays et d’un effort collectif, pour instaurer la stabilité et la sécurité, aussi bien régionales, qu’internationales, était au cœur des consultations de Rohani avec les hautes autorités des pays participant à la cérémonie d’investiture de Hassan Rohani. "L’Iran accueille, favorablement, la promotion du niveau des relations avec l’Irak, dans tous les domaines", a déclaré  Rohani, lors de sa rencontre avec le vice-Président irakien,  khadhir al-Khazaei. "L’Iran envisage de mettre à la disposition du peuple et du gouvernement irakiens tous les moyens qui contribueront à l’instauration de la stabilité et de la sécurité de ce pays", a ajouté Rohani. "Si les pays islamiques de la région établissent des relations étroites entre eux, cela ne sera pas, contrairement à ce que pense l’Occident, à leur détriment", a-t-il fait remarquer. Lors  de cette rencontre, la partie irakienne a qualifié de bonne et en plein essor, les relations entre les deux pays. "Les coopérations conjointes entre les deux parties, dans tous les domaines, sont dans l’intérêt des deux nations, ainsi que de l’Ummat islamique", a ajouté khadhir al-Khazaei, avant d’indiquer : "L’Iran joue un rôle crucial, dans le règlement des questions, tant régionales qu’internationales, et la puissance de l’Iran, de même que celle du monde de l’Islam et de l’Irak, sont toutes les trois indéfectibles et indissociables". Lors de sa rencontre avec  le Président tadjik, Imamali Rahman, le président  iranien a qualifié les relations qu’entretient l’Iran avec les pays de la région, dont le Tadjikistan, d’exemple à suivre, pour les autres pays. "La poursuite de la coopération entre les pays de la région, notamment, entre l’Iran et le Tadjikistan, est efficace, dans l’instauration de la paix et de la stabilité", a-t-il souligné. Imamali Rahman a, pour sa part, souhaité le développement accru des relations entre les deux pays, dans le cadre de plans économiques conjoints. Il a qualifié d’importants, les progrès réalisés, dans différents domaines, par la RII. "Les pays occidentaux ne souhaitent voir  aucun progrès réalisé par l’Iran et le monde de l’Islam", a déclaré le Président tadjik, Imamali Rahman.Le président iranien a, également, rencontré le Président du Parlement algérien, Abdelkader Bensalah, avant de mettre l’accent sur le renforcement des coopérations entre les pays de la région, pour résoudre leurs problèmes. "Les deux pays peuvent entretenir de bonnes coopérations bilatérales et régionales", a-t-il fait savoir. Les ingérences étrangères sont, de l’avis de Hassan Rohani, à l’origine des difficultés, dans les pays islamiques. Or, les pays islamiques doivent tous, selon le président iranien, conjuguer leurs efforts, pour les dissiper, avant de parvenir à l’unité, la concertation et la coopération. "La tenue d’une élection présidentielle saine, en Iran, témoigne, selon Abdelkader Bensalah, d’une démocratie instituée, dans ce pays, et de la marche vers la réalisation des idéaux de la Révolution islamique et du peuple iranien". Il a, également, fait part du souhait de son pays de renforcer ses coopérations avec l’Iran, pour  résoudre, dans un cadre conjoint, les problèmes régionaux, voire, mondiaux. La partie algérienne a, également, fait état  du soutien de son pays au droit de l’Iran à l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, précisant que l’Algérie restera aux côtés de l’Iran, pour défendre l’Ummat islamique. Le Président iranien, Hassan Rohani, a, de même,  rencontré le Premier ministre koweïtien, le Cheikh Sabah Khaled al-Sabah, avec qui il s’est entretenu des relations bilatérales et régionales. "Les propos du Président Hassan Rohani déboucheront sur la création d’un climat positif, dans la région, et il faut profiter de cette opportunité, pour renforcer la sécurité et la stabilité, dans la région, ainsi que les coopérations bilatérales et régionales", a souligné le Premier ministre koweïtien, le Cheikh Sabah Khaled al-Sabah.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir