This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 29 septembre 2012 05:26

Caucase : transfert de 8.000 militaires russes, en Arménie, via le territoire azéri

IRIB- Des sources azéries ont fait état du transfert de 8.000 militaires russes et d’importants convois d’équipements, en Arménie, via le territoire de la République d’Azerbaïdjan.

Selon un expert militaire azéri, les soldats et les équipements militaires russes ont été expédiés, via le territoire azéri ou en le survolant, en avion, en Arménie, pour y participer à une manœuvre militaire conjointe des pays membres de l’Organisation du Traité de Sécurité collective. Selon les révélations faites par la presse caucasienne, la Russie se sert, depuis plusieurs années, de l’espace aérien de la République d’Azerbaïdjan, pour envoyer ses soldats et ses équipements militaires, dans sa base militaire, sur le sol arménien. La Russie et l’Arménie n’ayant pas de frontières terrestres, Moscou doit se servir de lespace terrestre et aérien de la République d’Azerbaïdjan. Parallèlement, la presse et les hommes politiques azéris développent toujours leurs propagandes concernant le voisinage entre l’Arménie et la RII, pour porter atteinte à l’image de l’Iran, auprès de l’opinion publique de leur pays. Pourtant, lorsqu’il s’agit des relations entre la Russie et l’Arménie, les Azéris préfèrent, systématiquement, se taire et ne rien dire au sujet de la coopération militaire  Moscou-Erevan. Après la guerre de 2008 entre la Russie et la Géorgie, au sujet des deux régions d’Abkhazie et d’Ossétie du sud, les deux pays ont rompu leurs relations, d’où la suspension de leurs accords de coopération militaire. En effet, à partir de cette date, la Russie se sert du territoire et de l’espace aérien de la République d’Azerbaïdjan, pour envoyer ses militaires et ses équipements vers la base 102, qui se situe, sur le sol arménien. A présent, plus de 3.000 soldats et des équipements militaires importants, dont les systèmes balistiques S-300, des avions du type Mig-29 et des dizaines de chars d’assauts se trouvent, sur la base 102 de l’armée russe, en Arménie. Aux termes des accords militaires entre Moscou et Erevan, la Russie s’est engagé à se servir de cette base, pour assurer la sécurité de l’Arménie, face à toute menace militaire étrangère. Les autorités de la République d’Azerbaïdjan, dont le président Ilham Aliev, considèrent la base 102 de l’armée russe, sur le sol arménien, comme une menace contre la sécurité et les intérêts nationaux de leur pays, étant donné les différends qui existent entre Bakou et Erevan, depuis leur guerre, dans la région du Karabakh. Mais la révélation du transit des forces russes, via le territoire azéri, pour arriver à leur base militaire, sur le sol arménien, montre que le gouvernement azéri n’a pas réellement l’intention de libérer ses territoires occupés par les Arméniens, et que ses propagandes, dans ce domaine, ne visent qu’à tromper l’opinion publique azérie.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir