This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 19 juillet 2012 05:44

Golfe Persique : l’Iran garantit l’assurance maritime des bâtiments étrangers

IRIB- La RII assume l'assurance navigation des bateaux étrangers qui circulent dans les eaux iraniennes.

Le directeur-général de l'Organisation des ports et de la navigation, qui l'a annoncé, a précisé qu'au grand dam de l'Ordre de l'Arrogance, qui pense pouvoir porter atteinte, par ses restrictions, au transport maritime iranien, le gouvernement iranien coopère avec les compagnies d'assurance intérieures et préparent un appui d'assurance approprié, pour, ainsi, créer une assurance suffisante, dans le secteur maritime. Le directeur général de la Compagnie de Navigation de la RII a, pour sa part, affirmé, récemment, qu'à la suite des sanctions imposées à la navigation, en Iran, cette compagnie a concentré ses activités sur d'autres secteurs du transport, notamment, l'Asie, et qu'en reconnaissant et créant un service direct entre les petits ports, à mi-chemin, à côté des anciens ports, elle a su attirer une partie importante des convois du monde, et cela, dans la situation critique actuelle. Selon lui, avec la baisse des prix, la hausse de la qualifié des services et du clientélisme, elle a su compenser les potentialités vacantes de la navigation. La compagnie de navigation de la RII a pu, ainsi, enregistrer un bilan acceptable, au niveau des marchés internationaux. Ces succès ont été acquis, alors que l'Occident a sanctionné l'industrie du pétrole iranienne et les voies de communication avec cette industrie, pour faire confronter l'économie iranienne à des,problèmes. Garantir, par l'Iran, l'assurance des bateaux étrangers, dans les eaux iraniennes, montre, encore une fois, l'inefficacité de ces sanctions. Sans oublier le fait qu'un certain nombre de pays ont été exempts de ces sanctions : la Chine et l'Inde, par exemple, continuent d'importer du pétrole iranien. Il est vrai que la RII détient la deuxième réserve mondiale de gaz et la 4ème de brut, dans le monde, et les sanctions pétrolières contre l'Iran, feront, certainement, confronter l'Occident à de graves problèmes, alors qu'il est, déjà, aux prises avec une crise économique sans précédent. Malgré les sanctions pétrolières imposées, depuis juillet 2012, contre l'achat du brut iranien et les voies de communication du pétrole iranien, l'assurance, par l'Iran, des pétroliers iraniens, la situation stratégique de l'Iran et son accès facile aux nouveaux marchés, pour la vente de son pétrole, dans diverses régions de l'Asie, surtout, dans l'Est de l'Asie, ont contré tout problème à apparaître devant la vente du brut iranien. Quoi qu'il en soit, il ne faut pas oublier que la dépendance des pays vis-à-vis du pétrole et du gaz iranien, sans oublier les diverses méthodes et options qui existent, pour vendre le pétrole, ne permettent pas l'élimination du pétrole iranien des marchés mondiaux.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir