This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 29 octobre 2011 04:15

Des mains, en coulisses, pour dérouter la révolution du peuple égyptien

Des mains, en coulisses, pour dérouter la révolution du peuple égyptien
IRIB- Le site d'information Al-Fadjr a fait état de la programmation de certains mouvements et formations politiques, pour lancer ses manifestations pro-Conseil suprême militaire, après la prière de vendredi à la mosquée Mustafa Mahmoud.
Ce site d'information a ajouté que les composantes du mouvement du 4 mai, qui a emprunté son nom de la date de l'anniversaire de Hosni Moubarak, participeront à ces manifestations. Avec la chute de Moubarak, le 11 février, le peuple égyptien s’attendait à ce que le Conseil suprême militaire œuvre pour la réalisation des revendications du peuple. Le procès de Hosni Moubarak et les éléments du massacre du peuple, lors de la révolution du 25 janvier, le limogeage de tous les éléments de l'ancien régime, l'organisation d'élections libres, l'élaboration de lois démocratiques et la remise du pouvoir au gouvernement populaire, figurent parmi les plus importantes revendications des Égyptiens. Pourtant, le Conseil suprême militaire n'a, non seulement, pas agi, dans ce sens, mais au contraire, il a tout fait, pour tuer le temps, afin d'empêcher  de vastes changements, dans le régime  de Moubarak, de sorte qu'un grand nombre d'autorités de l'ancien régime sont toujours à leur poste. Le procès de Moubarak avance, à pas de tortue, et au lieu des séances publiques, il se poursuit à huis clos. D’aucuns perçoivent des signes de l'implication de mains, en coulisses, pour maintenir le Conseil suprême militaire au pouvoir, afin de poursuivre les politiques de l'époque de Moubarak. Dans ce droit fil, le site d'information Nahrainnet a fait état des efforts secrets des Etats-Unis, pour que Mohammad Al-Tantawi, Chef du Conseil suprême militaire, soit désigné au poste du prochain président. Ce site ajoute que l'Arabie saoudite et les Émirats-arabes-unis ont consacré des millions de dollars, pour soutenir et exécuter le plan des Etats-Unis, pour la présidence de Tantawi. Dans ce contexte, Washington a adopté l'approche de soutien aux partis et aux organisations égyptiens. Selon le membre du Conseil suprême du parti de la liberté et de la justice de l'Égypte, les Etats-Unis ont dépensé, jusqu'à présent, 53 millions de dollars, pour soutenir les organisations égyptiennes, dans l'objectif qu'elles agissent, dans le sens des intérêts américains. La prise de l'ambassade du régime sioniste, au Caire, par les révolutionnaires égyptiens, et les pressions du peuple, sur le Conseil suprême militaire, pour annuler l'Accord de Camp David, figurent parmi les plus importantes raisons de la crainte des Etats-Unis, du régime sioniste et de certains pays arabes, de l'avènement d'un gouvernement indépendant populaire, en Égypte. Les Etats-Unis, l'Arabie saoudite, certains pays occidentaux et arabes s’emploient à détourner et à confisquer la révolution du peuple égyptien et à empêcher l'avènement d'un gouvernement indépendant, en Égypte. Ces pays sont inquiets que les résultats de l'Assemblée constituante, en Tunisie, aboutissant à la victoire des islamistes, se répètent, en Égypte.  La manifestation d'hier de certains groupes pro-Moubarak, en Égypte, pour soutenir le Conseil suprême militaire, s'inscrit dans le cadre du plan américain, pour la présidence de Tantawi. De ce fait, la révolution égyptienne est, fortement, en proie des complots des ingérences dans ses affaires.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir