This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
dimanche, 11 septembre 2011 17:14

Le 11 septembre, un événement monté de toute pièce, par des think-tanks américains

IRIB- En 2001, lorsque les tours jumelles du "Word Trade Center", à New York, ont été attaquées, personne ne pouvait s’imaginer que cet événement devait servir de prétexte aux hégémonistes occidentaux, pour procéder à des expéditions militaires et à des agressions, au Moyen-Orient, en vue de détourner l’attention de ce qui s’est passé, réellement, lors de cette journée.
Les Etats-Unis avaient besoin d’un prétexte, pour poursuivre leurs agressions, qui ont abouti à la mort de milliers de personnes innocentes, infligeant d'énormes dégâts aux populations du Moyen-Orient. De nombreux analystes s’accordent à souligner que les attentats du 11 septembre ont donné un prétexte aux bellicistes américains, pour réaliser leurs visées de longue date, consistant à dominer les nations du Moyen-Orient et à pérenniser leur présence. Une décennie, après le 11 septembre, des incertitudes, des ambiguïtés et des doutes continuent d’exister autour de cet événement. Pour mieux dire, de nombreuses questions, soulevées, par de nombreux citoyens américains, ainsi que par le monde entier, sont restées sans réponse. Le savant britannique, James Tring, estime qu’en dépit de la mise au point de commissions d’enquête, sur les événements du 11 septembre, les autorités américaines ignorent les réalités et refusent de donner des explications convaincantes, sur ce sujet. "C’est pour cette raison, a ajouté James Tring, que des équipes d’enquête, composées d’ingénieurs, d’architectes, de médecins et de spécialistes, doutent de la version officielle, présentée, par les autorités américaines, sur le 11 septembre". Saeb Chaath, écrivain et expert des questions du Moyen-Orient, est d’avis que les événements du 11 septembre 2001 avaient été planifiés et exécutés, pour lancer une campagne contre l’Islam et les Musulmans. "Au lendemain du 11 septembre, ajoute-t-il, George W. Bush, en disant que les Etats-Unis n’étaient plus un endroit sûr, a opté pour une nouvelle politique étrangère belliqueuse, qui avait été, en fait, préparée et élaborée, avant cet événement". Ceci étant dit, le nombre de ceux qui croient à la version officielle du 11 septembre ne cesse de diminuer. On se souvient très bien que, seulement, quelques jours après les révélations du président iranien, sur le 11 septembre, dans son discours, à l’Assemblée générale de l’ONU, l’opinion publique internationale, à en juger les résultats des sondages, les a approuvées. La semaine dernière, la chaîne al-Jazira a effectué un sondage sur les révélations du Président Ahmadinejad concernant le 11 septembre. 85,8% de sondés estiment que les Etats-Unis étaient impliqués, dans les attentats du 11 septembre. Pour terminer, il faut rappeler cette réalité qu’environ 3.000 personnes ont perdu la vie, lors des attentats du 11 septembre 2001, tandis que les expéditions militaires américaines ont laissé deux millions de morts, ne serait-ce qu’en Irak.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir