lundi, 14 mars 2011 16:06

Conséquences du séisme et du tsunami au Japon

IRIB - Au Japon, la terre continue de trembler, alors que les secours sont à pied d’œuvre.
Un nouveau séisme a frappé le Japon, et, plus particulièrement, la région de Tokyo, ce lundi 14 mars. Une énième réplique, après le tremblement de terre et le tsunami de vendredi, qui auraient fait plus de 10.000 morts et disparus, selon un bilan qui reste provisoire. Il s’agit de la plus grande catastrophe humanitaire, vécue, par les Japonais, depuis la seconde guerre mondiale. Plus de 100.000 soldats et secouristes japonais sont, déjà, sur le terrain, pour porter assistance aux victimes, et des équipes internationales viennent leur prêter main forte. Des millions de survivants du séisme vivent des conditions très dures, sans accès à l’électricité. Plus d’un million de personnes n’ont pas accès à l’eau potable. Le courant électrique a été coupé dans 4 millions de maisons de la capitale.
L’économie japonaise connaît, aussi, une situation critique. Les gens se précipitent pour vendre leurs actions ; l’indice japonais ayant enregistré une baisse, sans précédent, de 6%.
Avec la deuxième explosion, au niveau du réacteur 3 de la centrale Fukushima et la fermeture des usines Sony, Toyota et Nissan, les actionnaires se précipitent pour vendre leurs actions, faisant, ainsi, entrer la crise économique dans une nouvelle phase. La Banque centrale du Japon a injecté 183 milliards de dollars dans le marché boursier et acheté des actions, pour tenter d’apaiser la crise. Les banquiers du Japon se sont réunis, en urgence, aujourd’hui, pour insister sur la nécessité d’injecter 73 milliards de dollars de plus, dans le marché, et pour annoncer que le pays va adopter une nouvelle politique financière. La fusion du combustible nucléaire, à la centrale de Fukushima, continue, toujours, de susciter l’inquiétude. Dimanche, les opérateurs de "TEPCO", la compagnie d'électricité "Tokyo Electric Power", (Tepco), ont, ainsi, procédé à des rejets d'air légèrement radioactif, pour abaisser la pression, tout en injectant de l'eau pour réduire la température, selon M. Edano. Selon l’Euronews, des informations précises sur la situation à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi 1 se font toujours attendre, après que deux explosions s’y sont produites, en fin de matinée, au niveau du réacteur 3. Selon le centre de gestion de crise, au Japon, 160 personnes ont été, jusqu’ici, contaminées par des émanations radioactives. Le Japon compte 55 centrales nucléaires, qui produisent, au total, 80% de l’électricité du pays. Le Premier ministre japonais affirme que le pays vit une situation critique sans précédent. Pour sortir de cette crise, dit le Premier ministre du Japon, on aura besoin des efforts de tous les Japonais.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir