This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 31 juillet 2015 10:17

Zabadani: guerre sur terre et au sous-sol!!!

Zabadani: guerre sur terre et au sous-sol!!!
IRIB- La quatrième semaine de combat, pour la libération
de Zabadani, touche à sa fin, sur des informations inédites, qui nous proviennent de Syrie. Selon l'un des hauts commandants du Hezbollah, présent sur le champ de bataille ,"les combats se déroulent, à la fois, sur et sous terre. Interrogé par "As-Safir", le commandant affirme : "Le réseau des tunnels, à Zabadani, est identique à celui déc ouvert à Al-Qusseir. Ces tunnels ont été creusés à une profondeur de 40 à 100 mètres sous terre, voire, plus. Un tunnel découvert dans le quartier de Talat al vazir, dans le Sud de Zabadani, s'étendrait sur 300 mètres, selon les informations, collectées par les unités de renseignement du Hezbollah et de l'armée syrienne, le réseau des tunnels, qui sert de repaires aux terroristes s'étendait d'un quartier à l'autre. Ces tunnels contiennent de grosses quantités d'explosifs et de bombes pesant des centaines de kilos. Quant aux terroristes, ils se sont repliés, dans l' un des quartiers de Zabadani, et, sont, entièrement, encerclés par l'armée syrienne et le Hezbollah. En tout et pour tout, les terroristes se sont retranchés, dans une zone de 400 km2, zone, qui se rétrécit, de jour en jour", et le commandant du Hezbollah d'ajouter : "Face aux terroristes takfiris, nous agirons, suivant les plans du haut commandement de la Résistance. Le commandement du Hezbollah nous a demandé d'agir, avec discernement et prudence, et de manière, parfaitement, mesurée. Nous sommes tout près des terroristes, si près qu'ils ne peuvent même pas l'imaginer. Les forces de la Résistance avancent, maison par maison, et quartier par quartier. Les terroristes se trouvent trop près de nous, ce qui leur enlève toute possibilité de réagir. C'est en ce sens qu'ils ont intérêt à se rendre. Ils n'ont qu'un seul choix : mourir ou se rendre". Selon ce commandant du Hezbollah, les terroristes sont, tout au plus, au nombre de quelques centaines. Mais quelle est la tactique de guerre adoptée par l'axe de la Résistance? "Au début,  nos forces ont adopté une tactique, qui consistait à laisser ouverts les points de passage de Zabadani, de manière à ce que les terroristes prennent la fuite. Mais les terroristes n'ont pas compris cette tactique, croyant nos forces incapables de prendre le contrôle de ces points de passage. Au lieu de se sauver, ils ont tenté d'utiliser ces points de passage, afin de transiter des aides, des armements, des médicaments, sans comprendre, un seul knstant, que ces points de passage se trouvent, dans notre ligne de mire. C'est dans un tel contexte, que nous avons pris d'assaut ces points de passage. Il n'existe plus, désormais,  aucun point de passage, à Zabadani. Tout est encerclé et les terroristes devront se rendre. Et ce, alors que l'aviation syrienne bombarde, intensément, Zabadani, du matin au soir. "Une question  se pose : pourquoi, alors, retarder la reprise de Zabadani? "A Zabadani, notre avancée est, dorénavant, une décision plutôt politique que militaire. Même le temps et le moment de l'annonce de la libération totale de la ville relève de la décision des autorités politiques de Damas et du Hezbollah. En effet, l'axe de la Résistance avance, à plusieurs niveaux. A Tadmor, les combattants de la Résistance progressent. A kafarba et à Al-Foua, les populationw résistent et les assauts contre Deraa sont, sans cesse, repoussés. A rif de Damas, nos forces s'apprêtent à expurger Bey al-Sahm et Hajar al-Aswad . Les prochains jours seront ceux de la libération de Zabadani, puis, des hauteurs d'Erssal"....Riyad a, d'ailleurs, lancé un appel aux Takfiris, pour qu' ils sauvent Zabadani......Trop tard...


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir