This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
dimanche, 12 juillet 2015 07:19

Yémen, le piège à double sens... par Abdel B. Atwan

 Yémen, le piège à double sens... par Abdel B. Atwan
IRIB- La guerre contre le Yémen
a eu de graves conséquences pour l’Arabie saoudite, et a imposée à ce pays des frais colossaux sur divers plans, estime Abdel Bari Atwan.Selon le célèbre analyste arabe, la poursuite des bombardements « aveugles » de l’aviation saoudienne contre le Yémen met en péril la sécurité, la stabilité et le prestige de l’Arabie saoudite et inflige des dégâts à Riyad sur divers plans.
Dans son éditorial, publié dimanche dans le quotidien londonien Raï al-Youm, Abdel Bari Atwan a écrit : « Ces jours-ci, toutes les nouvelles qui nous parviennent du Yémen sont tragiques. Or, le nom de ce pays signifie ‘bonheur’ en arabe. L’Organisation des Nations unes a annoncé jeudi après-midi un cessez-le-feu humanitaire de cinq jours au Yémen. Cela pourrait être une lueur d’espoir pour 25 millions de Yéménites qui ont vivement besoin des aides humanitaires et des produits de première nécessité. »
Atwan continue : « Depuis le début de l’opération saoudienne de la Tempête décisive, près de 175 avions de combat de la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite ont bombardé quasi-quotidiennement le Yémen pendant près de 110 jours. Les Yéménites vivent aujourd’hui dans des conditions déplorables. Ils sont privés d’eau, d’électricité, de médicaments, de nourritures, et sont exposés aux différentes maladies contagieuses, maladies qui ont tué jusqu’à présent un grand nombre de personnes. »
L’éditorialiste de Raï al-Youm écrit : « Avant le déclenchement de la guerre et au début de l’offensive, il existait une très mauvaise perception, selon laquelle cette guerre n’aurait aucun danger pour la partie saoudienne. Les dirigeants de Riyad étaient très sûrs d’eux et comptaient sur la supériorité militaire de leur armée face aux Houthis yéménites et les partisans de l’ancien président Ali Abdallah Saleh. Mais près de cent jours après le début de la guerre, les Saoudiens se trouvent face aux conséquences d’un très mauvais calcul, et maintenant toutes les parties en lisse sont devant une situation très difficile et intenable. Pour l’Arabie saoudite, l’offensive militaire contre le Yémen a eu de très graves conséquences financières, humaines, politiques et sécuritaires. Le taux du déficit budgétaire de l’Arabie saoudite est monté à plus de 20% des revenus nationaux de ce pays, équivalent de près de 191 milliards de dollars. Selon les estimations, ces revenus nationaux peuvent baisser à 39 milliards de dollars. »
Abdel Bari Atwan ajoute : « L’agence économique américaine Bloombreg a publié un rapport selon lequel à la fin de l’année en cours, l’Arabie saoudite serait probablement obligée de vendre des bos de trésors pour combler son déficit budgétaire. Cependant, personne n’a le droit de parler des coûts de l’offensive militaire de l’Arabie saoudite contre le Yémen. C’est un tabou pour les médias qui dépendent d’une manière ou d’une autre de l’Arabie saoudite. Cependant, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le budget militaire et défensif de l’Arabie saoudite est de l’ordre de 57 milliards de dollars par an. Cela signifie que l’Arabie saoudite est le quatrième pays du monde en ce qui concerne l’importance du budget militaire et défensif. Mais la guerre contre le Yémen est capable d’absorber tout ce budget en l’espace de quelques mois. Et ce d’autant plus que qu’il paraît que jusqu’au mois d’avril, Riyad a déjà dépensé près de 30 milliards de dollars pour ses forces armées. Ce chiffre peut donc se doubler jusqu’à présent. »
L’éditorialiste de Raï al-Youm a écrit : « Le peuple yéménite a le droit de vivre en paix et en sécurité, et de sortir immédiatement de la situation déplorable actuelle. D’après l’émissaire spécial des Nations unies pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheikh, près de 20 millions de Yéménite sont sérieusement menacés par la famine. »
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir