Imprimer cette page
vendredi, 05 juin 2015 11:30

Le roi Salman est-il chargé de faire éclater l'Arabie?!!

Le roi Salman est-il chargé de faire éclater l'Arabie?!!
IRIB-  Iran.ru, le site russe, prévoit un effondrement
de l'Arabie saoudite, dans deux ou trois ans. "Quelle que soit l'action entreprise par Riyad, le royaume saoudien ne pourrait pas échapper aux risques d'effondrement, qui le menacent, dans les deux ou trois années à venir. Les Saoudiens pourront s' en prendre aux Etats Unis, s'attaquer au Yémen, à l'Iran ou a l'irak, c'est là un sort inévitable.  L'Arabie saoudite n 'a d'autre choix que de s'engager sur le chemin des réformes. Riyad continue ses ingérences effrontées, dans les affaires intérieures de ses voisins, via le recours au militarime et au terroime. Le régime renforce, d'ailleurs, la repression contre sa minorité chiite. Tout en essayant de maintenir le prix du baril de pétrole très bas, quitte à nuire à sa propre économie et à sa stabilité sociale. L'outrecuidance avec laquelle les jeunes dirigeants saoudiens s'adressent aux Etats Unis, garants de la sécurité du royaume, relèvent, en effet, non pas de la puissance, mais de la faiblesse d'un régime, qui joue, sans cesse, avec le feu et oriente l'Arabie droit vers le démembrement. Car les tribus sunnites saoudiennes commencent à se dissocier de Riyad et de sa ligne de conduite belliciste. Selon des fuites, les Al-e Saoud risquent de perdre leur royaume, au risque de le voir diviser en 4 ou 5 régions, comme on l'avait prédit, il y a 80 ans. Les jeunes dirigeants saoudiens ont tout intérêt à se rappeler d'une chose. Ni les Etats Unis, ni la Grande Bretagne, n'ont besoin d'un régime aux abois, dont les principes de gouvernance remontent au 17e siècle.  Le régime saoudien fait plutôt honte aux Etats Unis qu'autre chose. De surcroît, la stabilité énergétique de l'Europe et de l'Asie dépendent, grandement, de l'Arabie saoudite. Pour les Etats Unis, il est plus facile de contrôler cinq petits émirats, qu'un royaume rebelle. Paradoxalement, les jeunes dirigeants saoudiens facilitent, avec une insistance surprenante, la tâche aux Américains. Le démembrement de l'Arabie saoudite semble avoir été décidé, à Washington, sans que le régime saoudien s' en sente choqué et inquiet. L'Arabie saoudite est composée de centaines de tribus, et la stabilité du royaume dépend de l'équilibre des forces entre ces composantes. Le moindre déséquilibre fait s'écrouler le tout, sans que soit nécessaire un coup de force. Les tribus saoudiennes pourront, très facilement, sortir de l'emprise du gouvernement central et proclamer leur indépendance. Les entités, ainsi, formées, pourront, aussi, tomber d'accord sur la partition équitable des richesses pétrolières. Ces entités n'ont, d 'ailleurs, pas besoin de trop réfléchir, car les cartes de partition existent, depuis longtemps, dans les tiroirs du ministère britannique des A.E. La Libye connaît, d'ailleurs, cette même expérience, pays contre lequel le Qatar et l'Arabie ont tout fait. Mais les cartes britanniques pourraient ne pas devenir la réalité, et les choses pourraient se passer autrement ! Les localités du Sud et du Sud-Ouest, soit Najran et Assir, pourraient aller au Yémen, où des Chiites zeydis sont majoritaires. Le Nord-Est pourrait tomber dans l'escarcelle jordanienne, tandis que le Nord saoudien reviendrait à l'Irak! La provinve orientale, historiquement, appelée Al-Ahssa, et peuplée de chiites, pourrait, elle aussi, rejoindre Bahreïn, pays où Riyad réprime, depuis 4 ans, une fronde, et le tout pourrait se lier au Koweït, dont la population est composée de 40%  de Chiites! Ce mega Etat pourrait avoir pour nom le "Chiistan"! Et il serait, peut-être, voisin d'un autre Etat chiite, né aux forceps: celui issu de la partition de l'Irak, à laquelle Riyad travaille avec un sérieux hors pair!! Ce second Etat aura pour capitale, Bassora !!! A l'époque ottomane, Bassora a été le nom de la capitale d'un Etat eponyme.....L'Arabie saoudite creuse-t-elle de ses propres mains sa tombe??"

Éléments similaires (par tag)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir