This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 21 mai 2015 12:34

Les secrets nucléaires qui dérangent Israël. ...

IRIB- Le régime sioniste est inquiet
que l’administration Obama permette à l’ONU, concernant les armes nucléaires, d’approuver une résolution, qui obligerait Tel-Aviv à révéler les secrets de ses arsenaux nucléaires.Selon l’agence Bloomberg, une résolution proposée et approuvée par la Conférence de l’ONU, sur la révision du Traité de Non-prolifération nucléaire, (TNP), permettra au secrétaire général de l’ONU d’organiser une conférence internationale, pour la dénucléarisation du Moyen-Orient et la destruction des armes de destruction massive, dans cette région.
Le régime sioniste, l’Inde et le Pakistan sont les puissances nucléaires, qui n’ont pas signé le TNP. Mais, contrairement à l’Inde et au Pakistan, Tel-Aviv dément la possession d’un arsenal atomique. Depuis les années 1990, l’Egypte et d’autres pays arabes demandent, officiellement, la dénucléarisation du Moyen-Orient. En 2010, les premiers pas ont été pris, dans ce sens, mais le progrès de ce processus exige la tenue d’une conférence internationale, pour dénucléariser, réellement, le Moyen-Orient, et y détruire tous les arsenaux d’armes de destruction massive.
Pour qu’une telle conférence puisse se tenir, l’accord des grandes puissances, notamment, les Etats-Unis, la Russie et la Grande-Bretagne, est nécessaire. Mais ce consensus n’a pas eu lieu, jusqu’à présent.
Cependant, cette fois-ci, il semble que les choses aient bien changé. La délégation espagnole, qui a participé, cette année, à la Conférence sur la révision du TNP a proposé que le secrétaire général de l’ONU ait le pouvoir nécessaire, pour organiser la Conférence de la dénucléarisation du Moyen-Orient, même, sans l’accord de ces trois grandes puissances mondiales. Cela signifie que, même, les Etats-Unis, qui sont l’allié principal du régime sioniste, ne pourront pas empêcher l’application de cette Convention internationale.
A ce propos, un haut responsable du gouvernement israélien a déclaré que le régime sioniste craignait que les Etats-Unis ne s’opposent pas à l’approbation d’une résolution, par la Conférence sur la révision du TNP, qui obligerait Tel-Aviv à révéler ses secrets atomiques. Ce responsable israélien a estimé que cela mettrait en danger la sécurité nationale du régime sioniste.
Par ailleurs, la Porte-parole du Conseil de la sécurité nationale des Etats-Unis, Mme Bernadette Meehan, a déclaré que Tel-Aviv n’a pas à s’inquiéter. «Pour le moment, aucun texte n’a été proposé à propos de la tenue d’une conférence, sur la dénucléarisation du Moyen-Orient. En tout état de cause, nous agirons dans le sens de la garantie des intérêts des Etats-Unis et d’Israël», a-t-elle déclaré.
«Les Etats-Unis et Israël soutiennent l’idée du démantèlement des armes de destruction massive, au Moyen-Orient. Nous coopérons avec nos partenaires israéliens, pour assurer nos intérêts communs, dans le cadre de l’application du TNP», a-t-elle ajouté.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir