This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 30 janvier 2015 08:43

L'opération de Chebaa: nouvelles révélations...

L'opération de Chebaa: nouvelles révélations...
IRIB- Le journal libanais, "As-Safir", est revenu, dans son édition...
récente, sur l'opération, menée mercredi, contre un convoi militaire israélien, à Chebaa, pour en révéler de nouveaux détails. Selon le journal, l'opération s'est déroulée en trois étapes : "la scène des opérations s'est mise, peu à peu, sur place, au lendemain même du raid hélicoptère d'Israël contre Quneitra. Les dirigeants de la Résistance ont, ainsi, fixé la cible de leur riposte, ainsi que le lieu, où celle-ci devait se dérouler. Il va sans dire qu'ils ont examiné, en détail, tous les scénarios possibles et imaginables.
Cible : le convoi composé de hauts commandants de l'armée israélienne, commandants, qui faisaient partie de l'une des brigades spéciales de l'armée sioniste, Golani.
Lieu: les fermes occupées de Chebaa, un district de la région occupée du Golan.
Les modalités, selon lesquelles l'opération s'est déroulée, prouvent très bien que tous les aspects avaient été examinés, y compris, les répercussions qu'un tel scénario aurait pu avoir, ainsi que la réaction qu'il aurait pu déclencher, de la part des Iraéliens. La Résistance semble, également, avoir bien étudié les impacts qu'un tel scénario aurait pu laisser sur la situation, au Liban, en particulier, et au Moyen-Orient, en général. Les dirigeants de la Résistance étaient bien conscients du fait qu'Israël se tenait prêt, après l'atrtaque de Quneitra. C'est pourquoi ils ont décidé de changer de cible et de lieu de riposte : Israël s'attendait à faire face à des frappes contre le Golan, ces frappes se sont abattues sur lui, à Chebaa. Robin Ychaï, l'analyste militaire de "Yediot Aharonot" avait souligné la possibilité d'un tir de missiles, par le Hezbollah, depuis le territoire syrien. Il avait espéré attirer de la sorte l'attention du régime israélien à la menace que faisait encourir le Golan à Israël. Il s'était, lourdement, trompé: la Résistance a choisi le sol libanais, et, de surcroît, une partie de ce sol, qui est occupé, pour infliger sa riposte. Selon des sources proches du Hezbollah, les dix jours qui ont séparé le raid de Quneitra de l'opération de Chebaa ont été émaillés d'une activité intense du renseignement hezbollahi : des rapports parvenaient, 24 heures sur 24 ,au QG du Hezbollah, sur la composition, le trajet  du convoi militaire israélien. Une fois, les préparatifs logistiques mis en place, une unité de blindés de la Résistance a pénétré au coeur du bastion israélien, érigé à Chebaa : un bastion, muni des derniers équipements de surveillance et de contrôle et d'alerte ! Après s'être infiltré, dans les fermes de Chebaa, l'unité blindée du Hezbollah a pris position, près du mont Douf, en attendant le passage du convoi israélien. Au moment où le convoi est arrivé, près des files barbelés, qui entourent les fermes occupées par Israël, les combattants hezbollahis ont tiré six missiles anti-blindés "Kornet", au nom des six commandants tombés en martyrs !! Deux blindés Hammer ont été pulvérisés et leurs passagers, tués ou blessés. Est entrée en fonction, aussitôt après, l'unité de support de la Résistance : elle a pilonné, à coup de dizaines d'obus de mortier, le convoi militaire. L'un des militaires tués étai, de l'aveu même de Tel-Aviv, commandant de la brigade Givati, force d'élite de l'armée israélienne. Les "Kornet IM" du Hezbollah sont de la quatrième génération, ce qui inquiète, terriblement, Israël, car ce sont des engins d'une très large capacité de destruction. C'est, depuis 2006, que les experts militaires israéliens mettent en garde contre l'usage de ces missiles. Le "Kornet" que le Hezbollah possède est optimisé, ce qui fait de lui un missile de pointe. En plus, "Kornet" permet à celui qui le tire d'échapper à tout dispositif de repérage et d'identification. Il est doté de système de téléguidage à laser. Ce qui fait que sa cible, même munie de dispositif laser, ne pourra pas lui résister. Le critère le plus marquant de ce missile, c'est qu'il est tiré à double coup, c'est-à-dire que deux de ces missiles sont tirés en même temps. Dans le même temps, la grande vitesse de l'engin subsonique et sa capacité de perforation, qui s'établit entre 1.100 et 1.300, font partie de ses réels avantages. Sa portée est de 150 à 8.000 mètres, et il peut détruire les bâtiments, les tranchées ....l'opération de Chebaa s'est déroulée, en trois étapes, et les deux dernières étapes se sont avérées, particulièrement, destructrices".


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir