Imprimer cette page
jeudi, 29 janvier 2015 16:58

Le message "sanglant" des Pasdarans à Israël...

IRIB-Peu importe  le nombre des militaires israéliens tués au cours
de l'attaque aux missiles du Hezbollah contre un convoi militaire sioniste à Chebaa , c'est l'action  elle-même qui constitue davantage qu'une simple démonstration de force armée / l'opération de Chebaa revêt en réalité une dimension politique. on se rappelle de ce raid hélicoptère mené il y a une semaine contre un convoi du Hezbollah à Quneitara qui a coûté la vie à six cadres du Hezbollah et à un commandant des Pasdarans. le général Allahyari demeure à cette heure le premier militaire iranien à avoir été assassiné par Israël. le coup a été trop dur et les Pasdarans ont promis une " riposte cinglante " qui " tomberait à l'instar d'une foudre dévastartrice sur l'ennemi". en réaction,  les israéliens ont tenté de jouer l'apaisement : ils ont prétendu n'avoir pas su que le général compait au nombre des militaires du Hezbolah . Liberman, en visite à Moscou avait  même envoyé via ses hotes russes un message à l'Iran comme quoi "Israël ne voulait pas d'une escalade des tensions . et la réponse iranienne? Le vice ministre iranien des AE a affirmé très clairement qu'une riposte était inévitable puisqu'Israël avait franchi la ligne rouge.

il n'était pas question que les Pasdarans laissent sans réponse une telle effronterie sioniste qui s'est soldée par la mort de l'un des hauts commandants iraniens. il s'agissait surtout de faire en sorte qu'un "incident" - pour reprendre les termes des israéliens eux mêmes- ne deviennet pas une tactique durable. l'opération de Chebaa a eu lieu en représailles de celle de Quneitara avec ce message en toile de fond : Avec l'Iran, il n'est pas question de plaisanter ! toute tentative hostile d'Israël contre l'Iran, quelle que soit la nature, aura des coûts et c'est cela l'essence de l'opération de Chebaa. les Pasdarans tenaient à ce que le régime sioniste comprenne une chose : le temps où il changeait les règles du jeu , il en imposait une, est révolu et que désormais , il est bien encerclé par " les forces " qui sont convaincus qu'Israël est une tumeur cancereuse et que chaque jour qui passe, il risque de provoquer une métastase généralisé : les takfiris en sont d'ailleurs les premiers symptômes

Éléments similaires (par tag)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir