This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 10 mars 2014 02:48

Une Ukraine néo nazie pour saboter ..., par Mireille Delmarre

IRIB-L’Axe totalitaire ultra libéral US/UE/OTAN ne recule devant
rien pour faire échouer les plans de Vladimir Poutine de créer une vaste zone unifiée économique politique sécuritaire avec des ex républiques -dont l’Ukraine-de l’Union Soviétique concurrente de l’UE et plus largement de l’Union Euro Atlantique à venir. Pour saboter ce projet déjà bien avancé l’UE/US/OTAN ont installé par la force à Kiev des Néo Nazis au mépris des droits des citoyens ukrainiens. Après le Kosovo mafieux, l’Ukraine Néo Nazie. Aux Elections Européennes dites NON à l’UE des coups d’état NON au financement des Néo Nazis d’Europe de l’Est. Hollande nourri au biberon du Pétainisme/Nazisme voilà ce que cela donne. RAUS Mr 17% !Black out total dans les medias propagandistes sur le pouvoir des Néo Nazis dans le gouvernement ukrainien illégitime installé après un coup d’état organisé et soutenu par l’Axe totalitaire ultra liberal US/UE/OTAN.

Les Néo Nazis n’occupent pas des postes de second plan mais bien au contraire se sont vus attribués des postes stratégiques politiquement sécuritairement et militairement.

Le cabinet ministériel installé à Kiev comprend non seulement le parti Svoboda et celui du Right Sector mais aussi des éléments de l’ex parti fasciste UNA-UNSO. Les deux partis Néo Nazis se sont vus confiés des positions clés qui leur attribuent de facto le contrôle sur les forces armées ukrainiennes, la police, la sécurité nationale et même la justice.

Même si c’est le parti Fatherland de Yatsenuyk qui a obtenu la majorité des portefeuilles et que le dirigeant Néo Nazi de Svoboda, Oleh Tvahnybok, n’a bénéficié d’aucun siège dans ce nouveau cabinet illégitime probablement pour agir dans l’ombre comme agent US – on l’a vu avec Victoria Nuland Mrs Fuck l’UE qui a orchestré ce coup d’état une vidéo le prouvant – des membres de Svoboda et du Right Sector occupent des postes clés à la Défense l’application des lois l’éducation et les affaires économiques.

Andriy Parubiy co fondateur du parti social nationaliste Néo Nazi d’Ukraine devenu Svoboda a été nommé comme Secrétaire du Comité de la Sécurité Nationale et de la Défense Nationale (RNBOU) un poste clé qui supervise le Ministère de la Défense, les Forces Armées, la Sécurité Nationale, les Services Secrets, et l’application de la Loi. Ce Comité est un organisme qui centralise toutes les décisions de l’état ukrainien et était auparavant dirigé par le Président ukrainien.

Parubiy est l’un des principaux dirigeants de la Révolution Orange de 2004 qui a échoué. Son organisation a été financée par les puissances occidentales en premier lieu par les US. Les médias propagandistes de la dictature ultra liberale US/UE/OTAN l’appellent le « Kommandant » du mouvement EuroMaidan. Parubiy et son collègue Néo Nazi Oleh Tyahnybok sont des admirateurs du Nazi ukrainien Stepan Bandera qui a collaboré aux massacres de Juifs et de Polonais par Hitler.

Le dirigeant de la délégation du Right Sector au parlement, Dmytro Yarosh, a été nommé vice secrétaire de Parubiy au RNBOU.

Yarosh était le dirigeant des milices des chemises brunes néo nazies lors des affrontements violents d’EuroMaidan.

Le parti Néo Nazi contrôle également la Justice après la nomination d’Oleh Makhnisky comme procureur général d’Ukraine. A quoi peut-on s’attendre en matière de justice avec un Néo Nazi à ce poste clé ?

A la tête du Comité anti corruption une anti sémite notoire Tetyana Chernoyol – que les médias occidentaux ont soutenu comme « journaliste d’investigation » - connue pour avoir été impliquée dans les activités des Néo Nazis d’UNA-UNSO. Le nouveau ministre de la jeunesse et des sports, Dmytro Bulatoy est lui aussi un proche d’UNA-UNSO.

Un Comité composé de Néo Nazis le Comité Lustration (=Disqualification en fait Discrimination) avec à sa tête un dirigeant néo nazi d’EuroMaidan, Yegor Soboley,un proche de Yatsenyuk, est chargé de purger les administrations de pro Yanukovych, le Président ukrainien légitime jusqu’aux prochaines élections mais aussi de faire la chasse à tous les Ukrainiens qui s’opposent à l’arrivée des Néo Nazis au pouvoir.

Cette politique de discrimination cette chasse à l’opposant vise en premier lieu les Russes, les Communistes et les Juifs ukrainiens.

Il est clair que la dictature ultralibérale US/UE/OTAN derrière ce coup d’état des Néo Nazis ukrainiens qu’elle soutient est en définitive la donneuse d’ordre notamment dans le secteur militaire avec pour objectif de déployer des troupes sous contrôle de l’OTAN en territoire ukrainien contre la Russie.

On conçoit dés lors la rapidité de réaction de Moscou et sa volonté de ne pas laisser s’installer dans toute l’Ukraine ces Néo Nazis et derrière eux leurs Parrains Obama Hollande et Consorts. L’intervention en Crimée notamment de forces armées prorusses vise à assurer la sécurité des civils ukrainiens majoritairement russes dans cette partie de l’Ukraine mais aussi à repousser y compris par la force l’avancée des Néo Nazis aux portes de la Russie.

A l’évidence aussi Obama Hollande et toute leur clique veulent faire payer très cher à la Russie son soutien à la Syrie.

Derrière ce coup d’état des Néo Nazis ukrainiens orchestré par la dictature ultra liberale US/UE/OTAN se cache un autre plan : saboter le projet déjà bien avancé de création de l’Union Eurasienne chère à Poutine.

La création de cette Union Eurasienne à l’initiative de la Russie constitue un véritable cauchemar pour l’UE d’abord mais aussi à terme pour ce qui est en préparation : l’Union Euro Atlantique (US/UE et son bras armé l’OTAN).

Cette Union Eurasienne doit inclure dans un premier temps la Russie, l’Arménie, le Kyrgystan, le Kazakhstan, la Biélorussie et l’Ukraine. L’accord concernant la création de l’Union eurasienne doit être entériné ce printemps 2014 la création officielle quant à elle sera annoncée en 2015.

Depuis son accession au pouvoir rassembler dans une Union eurasienne des pays à la fois de l’Europe et d’Asie de l’ex Union Soviétique est l’ambition N°1 de Poutine. Seront établis entre ces pays des accords à la fois économiques, politiques, sécuritaires, garantissant que seront défendus leurs intérêts communs et le développement de certains secteurs. Née du regroupement en 2010 de la Russie, du Kazakhstan et de la Biélorussie, en 2012 elle s’est agrandie incluant d’autres pays dans une zone économique unifiée.

A l’évidence cette Union Eurasienne s’établit en concurrence directe avec l’UE – et dans le futur avec l’Union Euro Atlantique- à cheval sur deux continents européen et asiatique supérieure à la fois géo stratégiquement et en matière de ressources énergétiques.

Politiquement parlant cette Union Eurasienne devrait devenir le partenaire incontournable des relations Est Ouest sur ces deux continents une éventualité insupportable pour la dictature ultra libérale US qui a programmé le renforcement de son hégémonie par la force sur l’Europe et l’Asie en passant par le Moyen Orient l’Afrique et l’Amérique Latine bref le renforcement de sa domination mondiale.

L’entrée de l’Ukraine dans cette Union Eurasienne c’est bien sûr ce que craignent le plus les dictatures ultra libérales US/UE et leur bras armé l’OTAN. D’où l’organisation du coup d’état en Ukraine en utilisant sans hésitation les Néo Nazis comme supplétifs les mieux entraînés militairement pour réussir ce coup d’état au mépris des 45 millions d’Ukrainiens dont une grande majorité ne soutiennent pas ces fascistes et qui vont devoir subir le joug de ces Néo Nazis comme les civils syriens ont du – et continuent- de subir les crimes des takfiristes mercenaires à la solde des US/UE/OTAN/ISRAHELL/ARABIE SAOUDITE

Bien sûr aucun média occidental n’a fait mention de ce plan diabolique UE/US/OTAN de saboter l’Union Eurasienne en organisant cette opération de renversement du gouvernement démocratiquement élu d’Ukraine par des Néo Nazis. Ce mot Néo Nazis est lui-même banni du langage de ces propagandistes, occupés qu’ils sont à diaboliser la Russie et Poutine.

La Russie a été claire elle défend ses intérêts en Crimée et veut éviter un nettoyage ethnique à la fois dans cette région mais aussi dans d’autres parties de l’Ukraine Est et Sud où ont commencé à sévir les milices des Néo Nazis désormais au pouvoir.

Rappelons que l’ex Union Soviétique a payé le prix le plus élevé face à Hitler et le Nazisme : plus de 20 millions de morts pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

Et c’est de cette façon en portant au pouvoir par la force des Néo Nazis ukrainiens que l’UE toujours prête à donner des leçons de Démocratie et d’Histoire – Holocauste par ci Holocauste par là - aux autres remercie ces peuples slaves ?

Bientôt les élections européennes alors dites NON A L’UE des coups d’état néo nazis.

De cette Europe là on n’en veut pas

Pas un Euro pour les Néo Nazis ukrainiens.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir