This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 21 avril 2012 03:52

Le facteur Erdogan sonne toujours deux fois!, par Pierre Dortiguier

IRIB-N’en faisons pas une affaire de personne, ni n’évoquons ce signe pathologique qu’est l’euphorie des Alcooliques devenus insensibles à leur état et déclarent à leur médecin qu’ils se portent bien ;

la Turquie est dans ce cas, qui organise une conférence de paix, et s’en réjouit tout en préparant la guerre : serait-ce que quelque dérèglement lui fait perdre de vue qu’elle joue exactement, espérons-le, par inconscience, le même rôle caricatural que brossait d’elle l’Occident, quand il l’appelait, d’après un mot du Tsar, « l’homme malade ».

Les figures d’un ’Abd-Ul-Hamid remplissaient, avec la rougeur du sang de ses victimes, les périodiques occidentaux ! La réalité était différente, et la réputation de cruauté ottomane mensongère, de nombreux auteurs détrompaient les Français, comme Pierre Loti (1850-1923)ou l’autre marin romancier et reporter, Claude Farrère (1876-1957)

Aujourd’hui la Turquie est louée par les descendants de ceux qui faisaient d’elle un croquemitaine ! Seule l’Autriche et l’Allemagne, les deux A, échappaient à cette meute antiturque et antimusulmane ! Tous ceux obligés de marcher sur l’Islam pour complaire aux maîtres du jour qui ambitionnent le monde, ou les petits-maîtres qui se font élire,arrêtent leurs malédictions ; l’islamisme modéré, le justicialisme turc est porté aux nues ; alors que, il y a quelques années, la répression des Kurdes avait pour dénonciatrice l’épouse de François Mitterrand !

Il semble que de la Libye à la Tunisie, de la Syrie à l’Irak, le maître d’école et le sultan de la nouvelle Ottomanie –à forger un néologisme- étende son manteau, et jusqu’au lointain Maroc qui échappait à l’Empire turc ancien.

Il n’est pas question de critiquer la personne de M.Erdogan, mais d’observer qu’à chaque fois que la mort doit frapper un personnage historique musulman, qui défend tous les degrés de l’indépendance, il reçoit la visite d’un Ange de la Mort ; non pas le vrai qui reste invisible le plus souvent, mais son imitation terrestre ; il conduit tel personnage dans les Enfers, qui sont à la surface du monde, partout où l’OTAN a son quartier général, ses prisons, ses services de subversion.

Le jour où Mustapha Kemal a renversé le dernier khalife turc lequel, ceci dit pour l’Histoire, chercha un appui auprès de feu Hiro-Hito, l’empereur japonais, la situation s’est renversée : vaine avait donc été la résistance aux Dardanelles, toute la politique était neutralisée par l’Occident. C’est ce que, par inexpérience, ne saisit pas immédiatement Reza Shah, mais a aussitôt aperçu l’Imam Khomeiny, qui sera expulsé de Turquie, pour avoir dénoncé la mécréance du kémalisme et célébré en langue turque, qu’il venait de maîtriser, le martyre des clercs turcs !

..Quel sera le sort funeste de ce grand pays, l’un des premier dans les siècles d’autrefois, a asseoir un Etat musulman, avec la Perse, qui soit durable, si solide que le premier objet de la politique anglaise fut de les attaquer de l’extérieur et de les miner de l’intérieur !

Sans cette résistance turque et iranienne ancienne, le mouvement nationaliste arabe n’eût pu se réclamer d’antécédents modernes sérieux !

La grande Turquie est née de la volonté de former un boulevard contre les entreprises des » Croisades ».

La Turquie nouvelle se propose comme ouvrier pour défoncer les murailles, ouvrir des « zones tampons » pendant que la flotte occidentale met le siège devant la Syrie, la Libye et demain l’Irak !

Quelle honte de voir que la politique du facteur turc de l’OTAN est de sonner toujours deux fois, comme dans ce titre de film américain d’il y a trente ans, de 19 81, la première pour s’annoncer en médiateur , la seconde pour avertir qu’il est temps de capituler devant les exigences occidentales, annoncer qu’il tient un paquet d’explosifs de l’OTAN, qu’il est tenu de porter comme adhérent de l’association militaire et politique !

Le facteur sonne ainsi, mais si les Turcs nationalisaient la Poste, l’arrachait à la compagnie de l’OTAN ?

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir