This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 14 août 2015 15:47

Des navires de guerre russes en Iran...pourquoi?

Des navires de guerre russes en Iran...pourquoi?
IRIB-tout le monde se souvient de cet episode tensionnel
dans les relations Iran/Russie baptisée episode   S300. La Russie a décidé d'annuler sous pression américaines un contrat de vente des missiles s300 à l'Iran.  Mais depuis, les choses ont bien changé. La presse locale a fait état de l'accostage de deux navires de guerre russes dans le port de Anzali, dans le nord de l'Iran. Selon le commandant en chef très probabla marine russe, "les coopérations maritimes entre l'Iran et la Russie sont promises à l'extension et nous envisageons dans ce même sens à multiplier nos rencontres et nos visites officielles et officieusescen Iran". selon le commandant russe, "la présence م de deux navires de guerre russes en Iran signifie ni plus ni moins l'intention des deux parties de lancer des exercices maritimes conjoints". Les deux bâtiments sont arrivés dans les eaux iraniennes vendredi derniers avec quelques 130 membres d'equipage à bord.le port septentrional de  Anzali est en effet le lieu où les iraniens et les russes ont lancé ces dernières années de nombreux chantiers de coopération.  on se rappelle les propos de Rohani en septembre dernier qui avaient qualifié la Caspienne de mer de paix, de prospérité,  de sécurité et de coopération entre les peuples.  en effet c'est la troisième fois que la flotte russe accoste à Anzali en  l'espace de 10 ans. La première اند fois, la flotte russe a accosté en 207 dans ce même port avant d'y revenir pour la seconde fois en 2013. Les iraniens ne sont pas non plus du reste. Selon le commandant en chef de la quatrième zone maritime iranienne qui couvrent les eaux territoriales du nord du pays, la flotte iranienne se rendra tres8 probablement a la mi octobre en Russie. "les analystes des questions militaires voientà travers ces allées et venues  le signe incontestable d'une extension des coopérations militaires  irano russes.  ce qui ne va pas sans inquièter les Etats Unis. Au mois de juillet le commandant en chef des forces de Qods, le général Soleymani s' est rendu en Russie et s' est entretenu avec Poutine. Il va sans dire que le puissant général a évoqué les s300 , batteries de missiles stratégiques que la Russie a refusé de livrer aux iraniens mais

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir