This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 12 août 2015 12:53

Washington a-t-il vendu les kurdes? Atwan répond

Washington a-t-il  vendu les kurdes?  Atwan répond
IRIB- La Turquie et les Etats-Unis
ont convenu qu’Ankara anéantisse en toute liberté le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et ses branches en Irak et en Syrie et en contrepartie, la Turquie participe sérieusement à la lutte contre Daech », a révélé, le site d’information al-Yaoum.sans l'ombre d’un doute, de tels actes menaceront la sécurité et la stabilité de ce pays mais ce qui est encore pire ce sont les 35 millions de touristes qui se rendent chaque année en Turquie soit un revenu touristique de 30 milliards de dollars », a écrit Abdel Bari Atwan, rédacteur de Ray al-Youm, en allusion aux récentes opérations terroristes en Turquie.
« Selon les informations parvenues, les forces de l’armée turque sont en train de se préparer à une vaste attaque contre Daech dans la banlieue d’Alep. Les responsables turcs ont annoncé qu'ils se battraient aux côtés des Etats-Unis contre Daech. Six avions de combat américain F-16 ont été envoyé sur la base d'Incirlik, dans le Sud de la Turquie pour participer aux raides aériens contre les daechistes, qui auront lieu dans les 3 prochaines semaines. Les 4 récentes explosions qui ont eu lieu dans ce pays constitueraient un message ou un avertissement à la disponibilité de la Turquie à l’attaque contre Daech. Bien que les autorités turques tiennent « le Front de la libération révolutionnaire du Peuple » pour responsable de l’attaque contre le consulat des Etats-Unis et le PKK pour responsable de l’attaque dans l’Est de ce pays, cependant il n’est pas loin de l’attente que les daechistes aient perpétré ces explosions », a souligné Atwan.
« Les Etats-Unis ont vendus leurs alliés contre la participation de la Turquie à la lutte contre les daechistes. Ce n’est pas pour la première fois que les Etats-Unis vendent leurs alliés contre de nouveaux alliés pour servir leurs intérêts. Ce qui est encore plus important, c’est que si la Turquie poursuit cette violente guerre contre ses anciens alliés à savoir Daech, elle sera engagée dans une guerre d’usure qui pourrait durer des années tandis que ses résultats ne sont pas garantis. Durant ces 3 dernières semaines, l’armée turque a pris pour cible, en violation du cessez-le-feu, les postions du PKK dans le Nord de l’Irak », a indiqué Atwan.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir