This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
dimanche, 14 septembre 2014 09:46

Qui peut, vraiment, abattre Daesh et pourquoi?

IRIB- Qui peut, vraiment, abattre Daesh? Selon le député iranien
et membre de la Commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère, Ahmad Bakhshayesh, "l'Iran et le Hezbollah sont les seules parties, au Moyen-Orient, à posséder une force capable d'anéantir trois fois l'Etat islamique"! "Daesh est le produit des politiques de plus de 10 ans d'interventionnisme militaire des Etats Unis, dans la région. Les Etats Unis, qui ont cherché à renverser Assad et qui ont réussi à écarter Maliki, et ce, dans le strict objectif de donner des ailes à Daesh et de l'ériger, à titre d'une armée asymétrique, capable de faire face au Hezbollah et à la force Qods des Pasdaran. la coalition, que les Américains prétendent vouloir créer, a pour mission moins qu'un anéantissement de Daesh, un affaiblissement de la Résistance. En réalité, cette coalition a pour mission de relancer l'idée d'une intervention militaire contre la Syrie et le régime Assad. mais, ni l'Iran, ni le Hezbollah n'iront jamais lâcher la Syrie". Les analystes politiques partagent, en effet, les points de vue du député iranien : qui pourrait combattre, réellement et efficacement, une armée de l'ombre composée de 30.000 à 50.000 terrioristes, aguerris et entraînés, pour certains, depuis l'an 2000, si ce n'est des parties qui possèdent une réelle composante "terrestre", au sein de leur corps armé? C'est le cas de l'Iran, dont l'efficacité et la compétence des forces ont été mises à l'épreuve à plus d'une reprise. Idem, pour le Hezbollah, qui combat, efficacement, et depuis 4 ans, les milices armées, en Syrie. Le cas d'Amerli, en Irak, cette localité turkmène, qui a été libérée, au bout de 80 jours de siège, des mains des Takfiris, a, une nouvelle fois, illustré à quel point la composante terrestre d'une armée ou d'une organisation revêt un rôle décisif, dès lors qu'il s'agit de mener la guerre contre une guérilla. A Gaza, l'armée équipée jusqu'aux dents du régime sioniste a échoué, en l'absence de soldats capables de mener la guerre, au sol, et la Résistance palestinienne a gagné, car ses combattants dévoués savaient comment lancer une opération commando, et, surtout, comment la bien finir. Ceci nous ramène à l'idée d'une coalition de guerre anti-terroriste, telle qu'elle est prêchée par Obama. Cette coalition, aussi ridicule qu'elle soit, puisque composée de principaux sponsors du terrorisme takfiri, n'a aucune chance de l'emporter sur les miliciens de Daesh. Pourquoi? Ce sera une coalition, dont les frappes seront, quasi exclusivement, de nature aérienne! C'est par le biais des bombardements contre le sol irakien, puis, le territoire syrien, que cette coalition compte anéantir Daesh. Mais est-ce possible? Cela fait près de 15 ans que les Etats Unis d'Amérique mènent des raids aériens contre des régions entières, au Pakistan ou en Afghanistan, pour, disent-ils , combattre les terroristes. Mais l'œuvre s'est avérée, particulièrement, inefficace, dans la mesure où une guérilla qui n'a aucune position militaire et qui ne possède que des armes légères, lui permettant de se déplacer, est difficile à éradiquer, d'autant plus que tout le monde ne disparaît pas sous les bombes ! Quelque 13 ans après l'évenement dur 11 septembre, les Talibans et  Al-Qaïda continuent à faire lar loi, au Pakistan et en Afghanistan. Ils se sont, d'ailleurs, radicalisés, pris le nom nouveau (d'Al- Nosra, Aqmi, Boko Haram, Daesh..), pour surgir ailleurs, en Syrie, au Liban en Irak, en Afrique... au Caucase et .. la coalition d'Obama ne sera, donc, pas à même d'éliminer Daesh. c'est une coalition "aérienne", qui n'a, d'ailleurs, pas l'intention d'anéantir le terrorisme. Elle veut raser les infrastructures des pays, quitte à aplanir le terrain à l'extension des milices terroristes. Cette coalition, si elle avait voulu extirper le mal terroriste, elle aurait dû se rallier aux Etats victimes de ce même terrorisme (Irak, Syrie, Liban..), pour faire entrer sur scène une force terrestre. Qui peut prétendre ne pas savoir le but de la manœuvre? Daesh est là, pour sucer le sang des armées régulières des pays ciblés, pour les beaux yeux d'un Israël, en qui l'Amérique voit le but utile de tous ses plans stratégiques. Mais savent-ils, seulement, une chose? L'armée israélienne n'est plus, non plus, que l'ombre d'elle-même. Pour le croire, il suffit de lire les analyses de la presse israélienne, au sortir de l'offensive contre Gaza!!

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir