This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 14 juillet 2014 19:07

Bouquets de fleur des dirigeants arabes à Netanyahu ? Par Abdul Bari Atwan

Bouquets de fleur des dirigeants arabes à Netanyahu ? Par Abdul Bari Atwan
IRIB-Un écrivain et spécialiste chevronné du monde arabe estime que les dirigeants arabes
se sont ligués avec le régime israélien pour anéantir la résistance et en enrayer la propagation dans la région. Dans son récent article publié dans le quotidien al-Ray al-Youm, Abdul Bari Atwan s'est prend aux dirigeants arabes pour avoir gaspillé le temps dans leur réaction aux attaques du régime sioniste contre la bande de gaza. « les dirigeants arabes sont de connivence avec le régime israélien pour éliminer la résistance et en empêcher la propagation dans la région », a-t-il souligné. Dans son article publié, aujourd'hui, dans l'édition électronique du quotidien al-Ray al-Youm, consacré aux attaques du régime israélien contre la bande de Gaza et au silence de l'Occident envers les crimes commis par ce régime, Abdul Bari Atwan a écrit : « L'Occident observe, d'une éhontée, le mutisme face aux crimes du régime israélien dans la bande de Gaza et certains médias occidentaux ( ABC aux Etats-Unis), présentent l'image des enfants martyrs palestiniens comme s'ils sont les enfants juif qui ont été tués par les tirs des missiles tirés depuis la bande de Gaza. Tony Blair, l'émissaire du Quartette et ancien premier ministre britannique, responsable du massacre d'un million d'Irakiens, fréquente les capitales arabes au motif de trouver un projet de cessez-le-feu entre Palestiniens et Israéliens, et il est accueilli, officiellement, dans les pays.
Abdul Bari Atman de poursuivre : « Il donne, suffisamment du temps aux agressions du régime israélien pour qu'il tue davantage d'enfants, de femmes et de personnes âgées, dans l'espoir de voir les forces de la résistance à Gaza lever le drapeau blanc, mais elles le feront jamais, au contraire, elles s'en sortiront plus résolues et renforcées et continueront de tirer les missiles vers tous les coins de la Palestine occupée et attendent, impatiemment, l'offensive terrestre pour y riposter.
Et Abdul Bari Atwan d'ajouter : les commandants des groupes de résistance ont éteint leurs téléphones portables et gèrent les combats depuis les cellules d'opérations sous-terraines solides, pour qu'ils ne répondent pas aux coups de fils des médiateurs comploteurs arabes qui, contrairement, à ce qu'ils prétendent, cherchent plutôt à se sauver que de sauver le peuple palestinien.
Et cet écrit et spécialiste du monde arabe de préciser : « les Israéliens disposent des équipements d'espionnage les plus modernes dans le monde et connaissant pouce par pouce la bande de Gaza mais ils restent incapables de trouver ces hommes de la résistance, et d'une manière agitée et désorientée, ils visent les moquées et les maisons d'habitations et tuent les enfants. L'unique mission de l'armée israélienne est de tuer les civils innocents, une armée qui ne s'est pas heurtée, depuis 40 ans, à une armée arabe.
Faisant allusion à la résistance de la population de Gaza aux attaques et aux raids de l'aviation du régime israélien, Atwan ajoute : « Le peuple résistant de Gaza n'a pas déposé ses armes, au contraire, il a développé et modernisé ses capacités de combat et produit et fabriqué, en dépit du blocus et de la connivence des régimes arabes avec Israël, des missiles et des obus lourds. Et Abdul Bari Atwan critique, vivement, le gaspillage du temps de la part des pays arabes pour examiner la situation à Gaza et écrit : « les ministres des Affaires étrangères des pays arabes ne vont-ils pas tenir aujourd'hui, leur réunion d'urgence pour discuter de la situation à Gaza. Eux et le Secrétaire général de la Ligue n'ont-ils pas honte ? Cette réunion soi- disant urgente se tient-elle huit jours après le début des agressions israéliennes contre Gaza ? Quelle décision vont-ils prendre ? Vont-ils envoyer des bouquets de fleur pour Netanyahu et son gouvernement, parce qu'il a accompli une chose qu'ils étaient incapables de faire ? C'est-à-dire, détruire la bande de Gaza, fidèle à la résistance et administré par le Hamas qu'ils qualifient de terroriste ?

«  Honte à ces gens-là qui se lancent dans une course pour armer les opposants syriens et dépensent des dizaines de milliards de milliards de dollars pour les soutenir, et aujourd’hui,  ils complotent, ouvertement, avec leur silence, pour détruire la bande de Gaza, car les habitants résistant à l’hégémonie et au débridage d’Israël.   Et ce spécialiste du monde arabe critique le Président égyptien, Abdul Fath al-Sissi pour avoir fermé les points de passage avec la bande de Gaza et écrit : «  Les dirigeants arabes ne veulent pas que ce qu’ils appellent le virus de la résistance se propage, et ils ne veulent pas ennuyer les Israéliens et de perturber leur sécurité et leur sécurité.  Et Abdul Bari Atwan de souligner encore : «  Nous assurons aux dirigeants égyptiens et à leurs homologues que les habitants de Gaza ne se réfugieront dans aucun pays arabe et ne quitteront jamais la bande de Gaza et poursuivront la résistance, tout comme ils ont neutralisé, samedi soir, la tentative de l’armée israélienne d’héliporter ses troupes depuis la mer dans la région de Gaza, ils ont préféré tomber en martyrs dans les sables de la bande de Gaza que de se faire insulter dans les points de passage entre l’Egypte et la Bande de Gaza et dans les aéroports arabes. Et Abdul Bari Atwan de conclure : «  le bilan des martyrs s’alourdit. Oui ! Mais les jours de la résistance et de l’endurance aussi s’accroîtront, car ceux qui défendent la bande de Gaza n’ont pas peur de la mort et incarnent un nouveau esprit, soufflé avec force au corps de cette oumma, l’esprit de dignité, de grandeur, et de sacrifie et le vrai changement dans la régions se dégagera du cœur de Gaza.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir