This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 31 décembre 2013 08:47

Hezbollah VS Armée libanaise?!! (Audio)

IRIB- selon un média arabe, le nouveau scénario saoudien, poursuivi au Liban

, consiste à opposer l'armée au Hezbollah. Citant des sources bien informées, le site d'information, alhadathnews, en évoquant l'aide de trois milliards que les Saoudiens ont promis de fournir au Liban, révèle que ce qui est dit au sujet de l'aide des Saoudiens à l'armée libanaise pour acheter des armes auprès de la France, est loin des réalités autour de cette affaire. Et ces sources d'indiquer : Lors de son récent voyage en Arabie Saoudite, en novembre dernier, et au cours de sa rencontre, dans l'un des palais saoudiens, avec le Roi Abdallah, le Président libanais, Michel Sleiman, a entendu, par son oreille gauche, Saad Hariri de faires des injures à l'encontre du Hezbollah. Saad Hariri a tenu  Michel Sleiman pour responsable des actions du Hezbollah libanais. Et il a entendu, par son oreille droite,  le Roi Abdallah de lui reprocher d'avoir permis au Hezbollah d'entrer en Syrie et de participer aux combats et de laisser le Hezbollah, d'agir, à sa guise au Liban. En réponse, le Président libanais aurait dit qu'il n'était pas capable de contrôler le Hezbollah ». Au cours de cette rencontre, ils avaient abordé les voies permettant de coincer le Hezbollah au Liban et de l'éloigner de la conjoncture régionale et des combats en Syrie. Et c'était à cette rencontre que le Président libanais s'est rendu compte de l'animosité des Saoudiens et de leur élément, à savoir Saad Hariri, à l'encontre du Hezbollah. Les Saoudiens ont abordé la question d'équiper l'armée libanaise et de  lui fournir, pour ce faire, des aides financières nécessaires. Le Président libanais y avait donné son approbation. Et ces sources d'ajouter : «  Les Saoudiens envisagent d'équiper certaines unités précises de l'armée libanaise dont la mission consiste à faire occuper le Hezbollah et à l'écarter de la région frontière Bekaa-Baalbak avec la Syrie. Après être équipées, ces unités seront déployées dans cette région. Certes, l'Arabie Saoudite sait bien que  le Hezbollah s'y opposera. Donc, pour atteindre cet objectif, ils entendent se servir de Michel Sleiman et de son cabinet. Et ce site d'information de poursuivre : « L'Arabie Saoudite a décidé d'opposer l'armée libanaise au Hezbollah et ce par le truchement des décisions devant être prises par le Président de la République, Michel Sleiman et de son cabinet. Les unités de l'armée qui devront être équipées auront, en effet, pour mission d'empêcher les effectifs du Hezbollah de partir pour la Syrie.  L'objectif en est de dominer les centres de formation et d'entraînement dans la région de Bekaa. Les Saoudiens se sont fixés comme objectif de modifier l'équation entre l'armée, la nation et la résistance pour provoquer, dans un premier temps, des affrontements entre l'armée et le Hezbollah, et ensuite, faire basculer l'ensemble du pays dans des troubles et affrontements, afin de réaliser, ainsi, leurs propres objectifs. A noter que cette décision a eu l'approbation du régime israélien, car elle a été prise suite à de nombreuses rencontres entre les services de renseignements israéliens, saoudiens et français, une décision dont l'objectif est de stopper les agissements du Hezbollah en Syrie. Un autre objectif, suivi dans ce nouveau scénario saoudien est de perturber l'entente entre l'Iran et les Etats-Unis. L'aide devant être apportée à certaines unités de l'armée libanaise se fait avec le plein soutien des Saoudiens et des Français et avec pour but  d'écarter les Etats-Unis du jeu. L'objectif en est, également, de sacrifier l'armée libanaise, de l'utiliser pour éliminer le Hezbollah au Liban et de mettre un terme à la fragile stabilité au Liban dans laquelle l'armée a joué jusqu'à présent un rôle efficace.

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir