This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 06 novembre 2013 16:41

Plan de remodelage : l'Arabie sera découpé en cinq petits pays ?

Plan de remodelage : l'Arabie sera découpé en cinq petits pays ?
IRIB- Les cultures différentes, les identités tribales différentes, les tensions confessionnelles entre la majorité sunnite

et la minorité chiite, les problèmes infrastructurels, la souveraineté d'une famille minoritaire, comptent parmi les principaux problèmes auxquelles sont confrontés l'Arabie Saoudite et qui l'ont exposé à tout changement et évolution, voire la partition. L'évocation du plan de la partition, par des sources d'information, de l'Arabie Saoudite et l'émergence de nouveaux pays,  n'est pas une chose nouvelle. L'idée remonte au temps où le remodelage du Moyen-Orient a été abordé. Cependant, la question qui se pose,  à l'état actuel, est de savoir si c'était par hasard Dans la rubrique Opinion de son édition du 28 septembre dernier, le New York Times a publié une analyse d'une spécialiste en géopolitique, Robin Wright, experte du monde arabo-musulman où elle souligne clairement « que la carte du Moyen-Orient pourrait être lentement redessinée, de sorte que cinq États (l'Arabie Saoudite, l'Irak, la Syrie, le Yémen et... la Libye) pourraient éclater en 14 entités, sans oublier la possibilité de trois cités-États à Misrata (Libye), Baghdad et Jabal Druze (Syrie) ». Et Seulement, treize jours plus tôt, c'est-à-dire, le 13 septembre,   Sandra Mackey, écrivain et chercheur américain du Moyen-Orient et de l'Arabie Saoudite, rédige un article sur le démembrement de l'Arabie et le publie dans la tribune de l'édition électronique de  National Interest.  l'autre question qui se pose est de savoir comment se fait-il, au fond, qu'on parle de la partition de l'Arabie Saoudite, alors que ce pays n'est pas, comme 14 autres pays cités dans l'article de Wright, à savoir le Yémen, l'Irak, la Syrie et la Libye, en proie aux révolutions ni à la guerre civile et ne se trouve pas dans une situation extraordinaire et urgente. Les analyses et les commentaires indiquent, au moins en apparence,  que l'Arabie dispose d'une stabilité relative,  en matière de sécurité, à l'exception des manifestations disparates et sporadiques. En effet, cette partition n'est ni une option ni une décision, et n'est pas liée aux circonstances sécuritaires et politiques actuelles. En outre, les systèmes au pouvoir dans les pays devront, non seulement, réacquérir leur légitimité, mais aussi, devront la préserver, dans la durée du temps. Robin Wright, écrivain et chercheur américain du Moyen-Orient et l'auteur du livre «  la violence sacrée », a précisé dans son article que 5 pays de la région, à savoir, le Yémen, l'Arabie Saoudite, la Libye, la Syrie et l'Irak, seront découpés en 14 entités.

Les protestations populaires pourraient être l'un des facteurs de la partition de l'Arabie Saoudite. Robin Wright,  répartit l'Arabie Saoudite selon la base des critères tribaux, confessionnels et économiques.  Il estime que ce pays sera livré aux clivages internes et cela pourrait aboutir au transfert du pouvoir à la future génération des émirs. Et ce chercheur du Moyen-Orient poursuit : l'unité et l'intégralité de l'Arabie Saoudite sont exposées, actuellement, à une menace sérieuse, en raison des clivages tribaux,  de l'écart entre Sunnites et Chiites et des défis économiques. Cela pourrait aboutir à la partition de ce pays en cinq régions ou des petits pays. Dans son article intitulé, «  la carte du Nouveau Moyen-Orient, l'axe politique et économique de l'ordre international », il écrit : «  La guerre destructrice en Syrie constitue un grand tournant dans le processus des évolutions, au Moyen-Orient. Mais, les principaux foyers des convictions de l'adversaire, les tribus et les ethnies, dopés par les conséquences indésirables des révolutions arabes, aboutiront à la décomposition de la région selon la nouvelle carte, tracée, il y a un siècle par les puissances colonialistes européennes ». Et ce chercheur du Moyen-Orient indique que le remodelage du dessin du Moyen-Orient entrainera la modification du jeu stratégique pour tous les acteurs présents dans la région et débouchera, d'une manière explicite, à la création des nouvelles  unions,  alliances et coalitions, tout en donnant naissance aux nouveaux défis sécuritaires et commerciaux.  Et Robin Wright de poursuivre : «  La nouvelle carte pourrait être, plus attrayante, les Arabes de la partie Sud du Yémen s'évertuent à se joindre, en fin de compte, à l'Arabie Saoudite. De nombreux habitants du Sud sont de confession sunnite et ont des parents en Arabie Saoudite. Peut-être, les Arabes les plus pauvres, à savoir, les Yéménites, puissent bénéficier, par ce moyen, de la richesse et des biens des fortunés saoudiens et en revanche, les Saoudiens accèderont, en matière de commerce,  au passage menant à la Mer arabe, et cela réduira leur dépendance par rapport au Golfe persique et les libérera de la crainte de la domination actuelle de l'Iran sur le détroit d'Hormuz. Et il écrit : «  Mais, les idées beaucoup plus inquiétantes concernant la balkanisation de l'Arabie Saoudite qui se trouve, actuellement,  en troisième phase et ce pays a procédé, par le recours à la force, à la fusion des tribus adversaires, sous le titre de l'islam wahhabite. Les tensions et les difficultés sociales en Arabie Saoudite s'aggravent de jour en jour, en raison de la propagation de la corruption. Le chômage fait rage dans un pays, plongé dans les plaisirs et les divertissements. Le taux du chômage s'avoisine à 30% chez la jeunesse. l'Arabie est, actuellement, en phase de transférer le pouvoir à la nouvelle génération, et la famille actuelle des souverains devra transférer le pouvoir à la nouvelle famille, composée de milliers de princes et tout cela pourra favoriser davantage la partition du pays.   A en juger l'article de Robin Wright, l'Arabie Saoudite sera découpée en cinq régions qui seront :    Arabie du nord, Arabie de l'Est, Arabie saoudite, Arabie de l'Ouest, Arabie du Sud.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir